vendredi 18 juillet 2014

Le retour de Lucius

  Et oui, les amis, vous avez bien lu. Lucius est de retour pour vous annoncer la reprise des travaux de construction. En plus maintenant, il est coloré le Lucius. Et pourtant il ne rentre pas de vacances. Il sort seulement de l'atelier de peinture du Ré-animator. Seul le socle n'est pas terminé. Rome ne s'est pas faite en un jour ! Quelle transition subtile pour vous signaler que j'ai repris la construction de bâtiments pour le Projet "Rome". Lequel bat toujours son plein sur le LAF (8197 entrées à ce jour). Mais cela vous le savais déjà maintenant que vous êtes devenu accro à ce Forum, enfin j'espère pour vous. Ce serait bête de passer à côté d'une source d'informations et d'entraides aussi important pour le hobby.
  Avec plusieurs sujets sur des projets sur Rome, nous avons réussit avec plusieurs LAFers (comme mes camarade Rui "Roman street gang" et Mark Backhouse  "Plebs, Slaves and Thugs"),  a créer une dynamique sur le thème. Ce qui a un effet stimulant pour moi car cela me pousse à avancer (comme ce blog) sur mes projets.


Lucius avant.

Lucius maintenant
  C'est donc avec un bâtiment de type Insulae Romana que je reviens vers vous, fidèles lecteurs. C'est un grand immeuble d'habitation, généralement occupé par les classes moyennes et les pauvres. Un genre d'HLM de l'époque mais avec des commerces ou des artisans au rez-de-chaussée. 

Ma version ne sera pas aussi finie que celui là mais cela
vous donne une idée de la taille des immeubles à Rome.
  Pour tout vous dire, ce n'est pas facile à monter car c'est complexe comme construction car je vais y installer une taverne (ou un atelier) et des habitations à l'étage supérieur. Je vais surement en faire un deuxième lorsque j'aurais fini celui là afin de "meubler" la table par des gros blocs de bâtiments et créer des ruelles où pourront se dérouler bons nombres de rencontres entre gangs et/ou les forces de police.
  Parallèlement, je suis toujours entrain de socler des pavés pour les figurines destinées au projet entre deux autres projets alternatifs (voir plus bas dans cette page). C'est long et cela me gonfle. Donc je n'avance pas vite de ce côté là. Mais j'ai déjà un noyau de figurines prêtes à jouer. Peut-être que je boosterai ma motivation après une partie teste. Il va falloir que je sélectionne les figurines en soclage "pavés" afin d'arriver le plus vite possible à un nombre permettant de tester la règle en réelle situation. C'est à dire avec les figurines, les décors et les bâtiments correspondants. Comme ici, chez un camarade du LAF, avec un beau rapport de bataille.

Projets Alternatifs 
  Comme j'ai toujours plein d'idées à réaliser, je m'autorise souvent des petits interludes entre les projets récurrents  (Rome, Les Ages-Sombres, la Fantasy, etc...) et des pulsions du moment. Cela permet de varier les plaisirs, tout en restant actif.
  Cette semaine, j'ai commencé et terminé un test sur des Big Foots afin de pouvoir jouer en Historique-Fantastique. On pourrait dire de la Mythologie Old West. J'ai trouvé un excellent Big Foot chez Heroclix (série Invincible Ironman) au prix de £0.79 pièce (1 Euro). C'est à dire peanut quand on voit le bestiau. Pour les Heroclix, je me fourni chez un spécialiste, Blue Rat Games, qui propose des prix abordables (contrairement à ebay) et un service postal très raisonnable. Pour l'occasion, j'en ai prix deux car c'est comme les flics, cela va toujours par deux ! Et dans les bagarres, cela sert toujours d'être à plusieurs.

Le Big Foot à bout de bras.
  Il va s'en dire, que notre ami aux cheveux long a subi une petite intervention du Ré-animator avant d'arriver sur la table à peinture. Les bras d'origines étaient collés au niveau des avant-bras et sont faciles à déloger pour réanimer notre chaînon manquant. Comme c'est une créature des Rocheuses (et du Canada mais sous le nom de Sasquash), je l'ai soclé façon "devine qui sort de la forêt ?" . Où il démontre sa force brutale.

Une force de la nature au travail.
  Maintenant je suis prêt à monter des scénarios pour le Old West avec des intervenants plus ou moins fantastiques comme le Big Foot, le loup garous local (la version indienne s'appelant Skinwalker ou limmikin en Mohawk et Yeenadlooshi en Navajo) et autre Wendigo (une créature cannibale d'origine Algonquin à l'allure d'un cerf désossé sanguinaire et griffu). Nous avons d'ailleurs testé cela la semaine dernière au club avec le bordelik boy Carlo mais comme d'habitude on s'est éloigné du scénario prévu pour se retrouver à jouer à  "Massacre à Fort Apache". La vie est rude à l'Ouest, surtout quand la fureur des Montainmen se déchaînent sur les gentils indiens.

Imaginez vous, de nuit en face de ça !
Avec l'allène en plus, beurk !
   
N'ont-ils pas fière allure, nos montagnards. Enfin, avant de faire de mauvaises rencontres...

  Les Montagnards sont tous des Foundry et la mule est une Mega-miniatures, société spécialisée dans les animaux (c'est du petit 28mm) qui vient de cesser son activité. Les moules ont été dispersés chez plusieurs fabriquants. J'en ai retrouvé un, Forlorn Hope qui vend quelques références originales. Le dernier à droite est un ex-indien Blackfoot relooké en trappeur en mode hivernal avec un fusil et des moufles. Il avait un bouclier à virer et sa main s'est cassée lors du découpage au cutter. Donc je lui refait des moufles avec du mouchoir papier et du vernis colle. son carquois en beau de bison a été retaillé en sac à dos.


Sur la route des Mountainmen, des Pawnees ou des Crows. Et un shaman pour corser l'affaire.
  Comme on peut le voir, les Foundry (extrème gauche et le 4ème en partant de la gauche) se mixent assez bien avec les Conquest Miniatures (maintenant disponible chez Warlord). Ces derniers sont fournis avec les armes séparées. Toujours bon à prendre.

  Dans la foulée du Big Foot (elle est bonne cella là, non ?), j'ai (enfin) peint un Mammouth plastique made in china que j'avais filé à mon Antoine lorsqu'il était petit. J'en ai maintenant besoin pour un futur projet "Mammouth Mania" que je voudrais faire renaître. C'était un jeu basé sur le système de la règle Tusk produite en sont temps (années 90) par Irregular LTD où les bestioles étaient autogérées par un système de jeu selon l'environnement et les actions des joueurs humains. Peinture acrylique avec beaucoup de reliefs, donc c'est total éclate pour le travail de drybrushing. J'en avais fait à l'époque une version pour la chasse à la baleine, mais c'était en 15mm et il y a fort fort longtemps.....

On part de ça (déjà pas trop mal réussit l'animal).

Pour arriver à cela.
  J'avais depuis longtemps en stock des Germains tout nus de chez Black Tree Design (d'excellente qualité de gravure), prévu pour être transformés (par la peinture) en Cro-magnons. Et bien c'est fait maintenant ! Vous pourriez croire que je me disperse, façon puzzle, mais pas du tout car la peinture de ce genre de figurines ne prends pas beaucoup de temps. Ce fut d'ailleurs plus long de fabriquer les armes que de peindre les figurines.  Les gourdins sont fait avec la technique Guthrum (voir la page de ce magnifique blog ; ici). Les pieux en bois, solidifiés au feux sont des gros trombones taillés en pointe (avec une pince) et peint façon "passé au feu". Les Lances en silex sont produites à l'aide d'une tige de trombone, fixée dans un morceaux de plomb, taillé en forme de pierre en silex. Le morceau de plomb est généralement découpé dans un socle épais de figurine puis percé pour recevoir la tige. Un petit fil de fer vient simuler le lien qui attache le silex à la hampe. Pour ceux qui lancent des pierres, les projectiles sont fait aussi avec un bout de plomb provenant d'un socle. Taillé en forme de silex, cela fait très bien l'affaire. J'ai donc deux types de Cro-magnons, des "évolués" avec des armes à base silex et des "primitifs" avec des massues et des pieux.

Les Cro-magnons "évolués" passent à l'attaque.

   Voici quatre Germains de chez Black Tree Design  et un Germain de chez Foundry. Un poil plus petit que ces camarades. Deux guerriers ont gardés leur massue d'origine mais je préfère les miennes car elles sont plus solides et font nettement plus massues que gourdins.

Les Cro-magnons "primitifs" aussi.,sont dans la plaine.
  Et ici, c'est l'inverse. Un BTD avec gourdin d'origine retravaillé à la méthode Guthrum et quatre Foundry. Le second en partant de la gauche brandit un gourdin fait maison. Son camarade à droite en manteau de fourrure est un viking berser, nommé Ringerike Backbreaker, qui a échangé sa hache à deux mains pour une massue locale made in Ré-animator.
  Les chefs de clans sont des ex-Coppelstone de l'époque où il travaillait pour Grenadier. Vous pouvez en retrouver à moindre coûts chez Battlezone Miniatures et em4 Miniatures (vente à la pièce) ou en pack chez Heroes Miniatures ou directement chez Mirliton. J'ai éliminé tout les détails trop "modernes" comme les couteaux, les épées, etc...afin de rester sur un look primitif. 

Sculpture magnifique agréable à peindre.
  Sur le premier barbare Coppelstone, le fer de hache est enlevé et le manche est transformé en massue (toujours la méthode Guthrum). Son poignard métal est remplacé par une massue à clou provenant d'un gobelin plastique de chez Warhammer. Le second voit son épée retaillé en grande massue et enduite de colle pour se conforter à la méthode Guthrum (colle néoprène puis superglue).
  
Les chefs de clans. Et non pas, les chefs sont des glands.

  Pendant que j'y étais, j'ai retrouvé dans mes stocks "en cours de peinture" une figurine Old Glory de Tarzan, de qualité moyenne en gravure mais de pose active. Fonçant vers son destin......ou les ennuis.Pour rester sur le thème Cro-magnon, je l'ai repeinte en Rahan, fils des ages farouches. Le pendant de Tarzan (couteau, slip en peau de bête, bon nageur, cri de guerre, intelligent...) mais en version préhistorique. 


Classique de la BD populaire française des années 70

Classique des Comics américains des années 40
  Et voici ma version avec un simple changement d'identité par la peinture car vous le savez. La "Ré-animator touch" passe aussi par un coup de pinceau pour convertir une figurine. Par la peinture, le couteau à lame d'acier de Tarzan devient le coutelas en ivoire de Rahan. Magique !
Le héros en pleine action.

Rahan se tape un lion (Foundry) pour déjeuner.

Et un ours (Foundry) pour le goûter !
  A noter que j'avais déjà des hommes préhistoriques mais ils datent un peu. Se sont les rares conversions de figurines où j'ai utilisé du green (ou milliput) pour faire des cheveux et des barbes. La base est de l'Iroquois-Algonquins du 17è siècle de chez Foundry. La gamme ne doit plus exister et cela taille petit par rapport au critère de maintenant (grand 28mm). J'y ai mélangé quelques Zoulous et Pictes tout nus de chez Foundry pour augmenter la diversité.


Les ex guerriers indiens devenus Cro-magnons par la force des choses.
    On s'arrête pour cette fois, et on peut constater que l'on a bien travailler. Et dans tous les domaines et dans toutes les périodes. Le principal, c'est d'avancer. Même si le but est plus ou moins loin, on progresse car comme le disait le soldat François Gensac :

video