mardi 24 mai 2016

Yeti pas l'heure de passer à l'action, pour le Ré-Animator ?

  Et bien oui ! C'est le bon moment pour terminer quelques figurines de Yétis qui joueront le rôle d'Hominidés (primates préhistoriques) pour tester la règle Dragon Rampant, avec mon armée d'hommes préhistoriques. N'ayez pas peur les amis, je ne lance pas un nouveau projet. J'ai toujours peins des figurines en parallèles de mes projets. Et ce genre de figurines en fait parti. De plus, je vais les utiliser pour des parties de "Song of.....". Donc rien n'est perdu. Comme toujours avec votre cher Ré-Animator.

  Voici donc quelques photos de mes nouveaux copains Cro-Magnons avec différents types de guerriers, plus ou moins évolués afin d'avoir le moyen de fournir deux types de tribus. Une tribu d'évoluée (si on peut dire) avec des barbares de type Coppelstone (Heroic Fantasy). Les armes ont des pointes en silex pour les différentier de l'autre tribu. Laquelle est plus primitive car elle se compose de guerriers à poils, utilisant comme armes des javelots en bois à pointes durcies au feu, des gourdins et des gros cailloux.

Les Barbares "évolués" (Coppelstone 28mm)


Les mêmes, avec madame Cro-Magnon.
  Les armes métal sont transformés en armes plus préhistoriques en découpant, à la pince, et en taillant au cutter pour donner aux lames des haches, un look "silex". Ensuite il n'y a plus qu'à utiliser des fins fils de fer pour représenter le système de fixation rustique de l'époque.


Madame et monsieur Frapedur !

Ouais, encore un différent de régler  avec les voisins.


Les Cro-Magnons moins évolués : silex et pieux.
Zoom sur les BTD
Zoom sur les Foundry.
  Les lances silex sont faites avec morceaux de plomb ou de plastique, retaillé à la façon du silex, un manche en trombone gros modèle (en forme de croix) et du fin fils de fer pour imiter la fixation.
  Ce sont toujours des Germains qui servent de base à mes Cro-Magnon moins évolués. Les deux à gauche sont des Black Tree Design et les autres, des foundry (époque Coppelstone) . J'attends quelques Germains Warlord pour diversifier l'ensemble.


  A cela on rajoute, les fameux Yétis Coppelstone (voir l'édition précédente), qui ont été peint façon primates et non en Yétis classique (style hivernal). Les 28mm ont dû être rééquipés car se sont de vrais animaux sauvages. Les 15mm sont armés d'origine mais servent de grosses brutes pour la gamme 15mm du graveur. Les teintes de couleurs que j'ai utilisé favorisent la perception en primates et leurs donnent une belle allure.


Le 1er groupe d'Hominidés, en 15mm (non transfromés)

L'autre groupe de 15mm, les transformés.

Les grands frères, en pleine discussion stratégique : "On fonce dans le tas !"

Les bad boys sont dans la plaine.
  Un autre nouveau mais en gros Orques. Non ce n'est pas une reproduction 28mm de Serge. C'est la dernière figurine Reaper Bones que j'avais en stock. J'ai eu du mal à retrouver une figurine de WH 40k dans mon stock. Va falloir retrouver quelques têtes si je veux avoir chaque référence Bones de ces Orques. en route pour le soclage !
Un gars bien sympathique.

Un beau sourire bien amical.

Et un regard de braise. Bref les orques
ne sont pas si antipathiques que cela.
  Et dans le cycle de la continuité, j'ai quasiment fini mes afghans. Sur le plan peinture bien sûr. Plus que la finition et direction le soclage. Avec des herbes et des rochers bien sûr. Pour enfoncer le clou, les frères Perrys viennent de m'achever. Ils sortent des afghans en plomb et il parait qu'une boîte plastique pourrait être aussi de la fête. Les anglais 1877-85 en plastique sont déjà magnifiques, alors on peut toujours rêver.

La qualité est au rendez vous, comme toujours avec les Perrys.
  J'ai toujours une grosse quantité de figurines quasiment terminées à envoyer au soclage. Dans toutes les périodes mais j'ai dû ralentir la cadence pour me consacrer au terrain pour notre convention de Juin à Moncheaux en Pévèle. Pierre m'a gentiment confectionné deux ponts que je dois maintenant intégré à mon terrain. Une fois que c'est fait, je ferais les dernières finitions. Les photos suivront après la convention.


Nouveau Fournisseur
  GamerGrass vient de rejoindre les fournisseurs officiels du Ré-Animator. C'est une firme de décors où j'ai trouvé des touffes d'herbes pour pas cher (120 touffes Small pour 3.25 €), de différentes teintes et de tailles variées. Elles sont autocollantes et assez bien faites. Vous pouvez en voir sur les socles de mes Yétis ci dessus. Maintenant je n'ai plus qu'à les faire approuver par Pierre, et le mec peut partir à la conquête du monde.....


   Et en plus, il fait du port gratuit maintenant. Mais il ne fait cela qu'après que j'ai commandé, bien sûr ! Y a pas de justice, sniff. Je suis maudit.

Test de règles : LION RAMPANT
   Nous avons fait un premier test avec les Nerviens. C'est pas mal comme règle mais il y a des petits bémols pour des joueurs comme nous. La règle devait tenir dans 47 pages pour les contraintes d'Osprey. Ce qui a dû forcer l'auteur à gommer quelques aspects de jeu qui nous paraissent important. Il n'existe pas de moyen de prendre quelqu'un de flanc ou de dos. Le nombre de figurines n'a pas d'importance pour l'effet des combats  jusqu'à un certains niveau de pertes. Les pertes servent surtout pour le niveau de moral de l'unité. Va t-elle continuer ou non le combat ?
  Pour les détails, je vous recommande d'aller suivre le sujet sur notre Forum qui comprend une présentation de la règle par Alain (aka Nounours) et le rapport de bataille (par votre serviteur) et nos débats au sujet de nos impressions.


Le tuto, le tuto.......

  Ben j'ai pas eu le temps de créer quelque chose ses derniers temps. Alors soit on fait dans le réchauffé, soit on crée de toute pièce un tuto. Et bien on verra cela une autre fois car je dois boucler cette page de blog et finir mon terrain pour Moncheaux.


Le coin lecture
  Je continu mes sagas historiques dans le monde romain avec Legionary Tome 3, les Marius's Mules Tome 7 et 8, Le catalogue Leroy Merlin pour les travaux que madame Ré-Animator a prévu pour moi pour cet été, etc....
  Sur le plan lecture de règles, j'attends avec impatience la sortie de la règle sur les courses de chars, de  l'auteur de "Song of  Shadows and Dust" et de "Galley & Galleons". Elle s'appellera "Faustus Furius"  et elle permettra de jouer n'importe quel type de chariots (même à faux pour un cocher Seleucid ou Perse).
  Non seulement cela nous permettra de revenir aux sources des jeux de courses que nous avions beaucoup joués dans les années 90, chez les Nerviens. Les "vieux" membres du club s'en souviennent encore.
  La cerise sur que le gâteau, c'est que j'étais entrain de faire une version de "Song of..." sur le thème : Course à la mort, style Mad Max. Ceux qui ont connu le jeu "Le survivant" et "Dark Future" (de chez GW), voit le genre de jeu que cela peut donner.


Le jeu d'origine dont je possède deux boîtes. Vive les braderies !
  J'ai quelques Hotwheels/Matchbox (re merci les braderies et Action) en stock qui attentent que j'ai le temps de m'y coller. Avec la nouvelle notion de la Réaction dans les règles Ganesha, je pense qu'il y a matière à obtenir un bon système intuitif pour avoir une course pleine de rebondissements. En attendant, allez voir ici , ici et ici pour vous donner de la matière à réfléchir. Et sur le LAF aussi pour quelques tutos de conversions de véhicules dans la section Post Apocalyptic. En voilà un ou deux pour vous faire la main .


video


  Mais pour l'instant, je suis sur une adaptation spéciale Sécession du système Ganesha afin de faire des tests à Moncheaux en 28mm avec quelques volontaires. Elle porte (pour l'instant) le doux nom de Song of Rebel Yell (ahahaha que je suis drôle). Ce qui donne en abrégé SORY. (ahahah que je suis re drôle). Je travaille principalement sur la Charte de combat afin d'avoir quelques chose pour jouer. Comme je l'avais fait avec Song of Drum & Tomahawks, Song of Rifle and Assagais (guerre des Zoulous), Lion Rampant et Dragon Rampant.

                                                                                                                                


Avec toutes ces bonnes nouvelles, je vous laisse terminer la semaine de bonne humeur.
Portez vous bien !

Pour moi, c'est bon pour l'instant.





mardi 3 mai 2016

Spring is coming et Le Réanimator attend toujours !


  Nous revoilà sur une nouvelle édition de cette page de blog. Le temps passe vite et les beaux jours arrivent (enfin soi-disant). C'est bientôt notre week-end de Monchaux (4 et 5 Juin 2016) où le club des Nerviens fait des tournois et des demos dans la cadre champêtre du Pévèle. Toutes les infos utiles sont ici .

  Et maintenant, on revient sur le sujet principal de ce blog : La Transformation de figurine sans être un dieu du cutter et du scalpel ou un champion de la sculpture sur figurine.

Retour vers la Préhistoire
  Ayant l'intention d'utiliser mes hommes préhistoriques pour Dragon Rampant en créant un Warband pour l'occasion. J'avais envie de rajouter des créatures dangereuses appliquant le subtil principe tactique que j'affectionne en Fantasy : Moi voit ! Moi tue ! Et bien j'ai profité de l'arrivée des figurines Coppelstone chez Northstar Miniatures (et des 20% de remise pour fêter ça) pour acheter un pack de Yétis /Snow Troll 28mm et 2 packs de Yétis 15mm.


Les 28mm Originaux


Les petits frères 15mm

  Avec quelques petites transformations les Yétis 15mm seront variés et sortirons de la monotonie des poses que tout le monde a . Déjà Coppelstone n'est pas ma tasse de thé pour l'animation d'une pose figurine, mais avec les Yétis et les Cro-Magnons, on est dans le statique de chez statique.

La différence est très légère sous cet angle mais regardez les bras. Ils ont bougés !
Celui de gauche à le bras gauche remonté et celui de droite à le bras droit qui remonte.

L'original à droite avec sa lance. Et le même à gauche mais avec
la tête de hache d'un autre Yétis 15mm (celui ci dessous)

Une femme (musclée) en 28mm et les Yétis 15mm armés de masses/haches
  La masse du Yéti du centre est faite avec un trombone et le fameux mélange de colle Néoprène-Cyanolite qui donne un aspect rugueux au possible. La peinture faisant le reste.
  La meuf préhistorique est là pour un test de grandeur et pour vous montrer un moyen facile de faire "courir"
une Coppelstone. Oui c'est possible. Il suffit de détacher sa jambe droite de son socle avec un cutter. Et on plie doucement la jambe. Ensuite pliez la jambe gauche doucement (c'est du plomb dur et sec on vous a dit !) pour ramener le socle vers l'avant afin de lui redonner un air naturel de coureur.

  Les deux Yétis 28mm sont peu transformables sans chirurgie en profondeursn comme couper et recoller les bras par exemple dans d'autres positions. Mais comme le plomb est très sec, dur et peu manoeuvrable, j'ai du choisir de procéder a des  transformations  légères pour atteindre mon objectif : Ne pas ressembler aux originaux.

  Après les bestioles, les bonnes femmes ! J'ai acheté aussi un pack de femmes préhistoriques. J'ai des doutes sur la réalité historique en ce qui concerne la représentation d'une femme de l'époque Mais les joueurs et les sculpteurs ont des fantasmes.....Et il faut les respecter.

La vision "historique" de la femme préhistorique.

Version des sculpteurs de figurines (et des joueurs ?) .
En Vrac et divers
  Chez l'excellente firme Footsore Miniatures, je viens de trouver des bons clients pour rejoindre les rues de Rome. Les Irlandais sont arrivés et avec eux quelques poses fort intéressantes, comme ces frondeurs. Je pense bientôt craquer ! Car je n'ai toujours pas acheté le magnifique Brian Boru.
  En 15 mm, j'ai gardé mon armée Celte et les compléments qui me servait pour une armée Norse-Irish. Et j'avais réalisé tout les Leaders Irlandais présents à la célèbre bataille de Clontarf 1014. C'était le bon temps....Sniff

Surtout ceux en jupes mais les autres serviront aussi.
Il est beau mon Brian !
  Régulièrement je transforme quelques Gladiateurs pour rajouter à ma collections. Ce sont des Foundry (of course), quelques Crusaders et des ex-Harlequins. J'enlève une tête par ci par là, un échange de bouclier ou d'arme et on avance. J'ai terminé la transformation d'un lion bondissant de chez Foundry avec une victime (un corps de goules Mantic et une tête Griping Beast Dark Ages).

Trois Gladiateurs Harlequins. Celui à gauche a changé de tête pour une
Westwind Miniatures. Celui du centre a récupéré un bouclier Foundry.
Viens faire un petit câlin ! Sluuuuurps !
Pour le soclage, il va falloir le lester.

   Pour fêter çà, je vous mets une petite vidéo de Gladiateurs, comme on les aime. C'est une pub Pepsi du Superbowl.

video


Le tuto, le tuto...qu'il est beau
   Et bien le voilà, pas besoin de gueuler ! On repart sur la fabrication des canoës pour un autre modèle d'embarcation : Un grand canoë.
  En effet certains canoës sont immenses et ils sont très caractéristiques de la guerre Franco-indienne en Amérique du Nord. Donc, le Ré-Animator vous propose une nouvelle occasion d'agrandir votre collection. Alors en avant pour un tuto en photo (c'est plus simple).

Plier une feuille en carton léger (emballage à gâteau, boîte Cornflakes, etc..) en rabattant les bords sur eux même afin de les doubler. Compter  1 à 1,5 cms pour un bord


Rabattre les bords de façon à obtenir un rectangle en forme de U aux bords doublés.

A chaque extrémité, rapprocher les bords tout en pliant le centre du rectangle afin de donner
 du mou pour que le carton puisse former une pointe qui formera la proue (ou la poupe).

Ce qui donne ceci quand on presse l'ensemble.

Plutôt que de se battre avec de la colle et des pinces, le Ré-Animator prend sa fidèle
agrafeuse et fixe les bords pour de bon, en un coup ! L'agrafe est placée en diagonale
afin de suivre la courbe qui formera la proue (ou la poupe) .

On obtient une belle forme de canoë.
La forme du canoë est terminée. Les extrémités ont été coupées pour lui donner la bonne silhouette. Il est prêt pour être renforcé avec du mouchoir papier passé au vernis colle.

Et voilà, le mouchoir est sec et les renforts de la structure sont posés.
On est prêt pour le stade de la peinture.

La version terminée. Ne manque plus que la déco typiquement indienne.
Les bords marrons sont fait au feutre à bois, pour les retouches.
  Un canoë prend moins de 5 minutes à monter. Le plus long étant le passage du mouchoir papier au vernis-colle, car il faut prévoir le temps de séchage de la colle qui est imbibée dans le mouchoir. Sur un radiateur bien chaud, cela peut prendre 15 minutes pour atteindre la rigidité désirée.

Le coin lecture
  Pour continuer avec tout ce qui est "Rampant", vous trouverez ci-joint le fruit de mes explorations sur le sujet. Je parcours les forums et les blogs pour m'inspirer et me documenter sur la règle et ses dérivés. Il y a un forum officiel - Dux Rampant - de la règle et de ses dérivés publiés par Osprey.
  Il existe donc maintenant une version Dark Ages, une version Biblique et cie - Chariot Rampant - (comprenant aussi un article dans Wargames Soldiers  Strategy n°82), une version Romaine Guerres des Gaules - Eagle Rampant - (voir WSS n°80 pour une version 1ère Guerre Punique) . Le tout plus ou moins officialisé par l'auteur.  Une adaptation pour la Conquête Espagnol au Mexique - Quetzalcoalt Rampant et pour Robert et Dominique (les deux inséparables), une adaptation pour la période Bas-Empire - Crepusculum Imperii - le nom est original pour une fois.

Une belle boîte de figurines plastiques pour Robert !

  Une version 1er empire (Eagle Rampant aussi ?) devrait aussi faire son apparition tôt ou tard. Une adaptation coloniale pour la guerre des Zoulous existe mais elle devrait s'effacer devant l'arrivée en Août, de la version Coloniale officielle Osprey. Laquelle sortira, sous le doux nom de "L'homme qui voulu être roi" . Le même système avec quelques variations et adaptations pour correspondre à la période. Avec notamment l'arrivée de 3 types de troupes différentes ; Régulier, Irrégulier et Tribal. A quand la Sécession ? Ben ici pour un 1er Jet.


Tout un programme.

Et pour finir
  On va conclure, en humour,  sur le sujet "Préhistorique" avec cette pub Fed Ex du Superbowl. Les choses suivent leurs cours et on va s'en arranger.





Portez vous bien !


Le Ch'ti Ré-Animator à Rome ? Ben non, Nîmes.