Snow Patrol - Vaincre ou Mourir dans la poudreuse (Guerre Franco-Indiennes).

Winter is coming......

  Comme je n'ai pas su organiser quelque chose au club vendredi dernier, je me suis rabattu sur une partie à la maison samedi soir. Cela évitera aux hommes de la maison de se taper "The voice" à la TV. c'est donc dans la cuisine que nous sommes retrouvé pour se foutre sur la tronche entre mecs.


Scénario
 La patrouille de "Frontiermen", commandé par Charles Smith, vient de se faire surprendre par la chute des températures et l’approche de la nuit. La neige et le vent froid vont devenir de plus en plus difficiles à supporter. La seule solution est de trouver un abri pour passer la nuit à l’abri des intempéries.
La patrouille vient de localiser un campement de chasseurs Hurons qui pourrait bien convenir pour s’abriter. Mais il va falloir éliminer les indiens afin de pouvoir profiter du campement et des huttes chauffées.
Comme il s’agit de vivre ou mourir, Charles Smith prend donc la décision de lancer un raid sur ce petit campement afin de s’abriter pour la nuit et de survivre à la terrible nuit qui se prépare. Les indiens ne devraient pas être du même avis et leur nombre est inconnu.

Règles spéciales du scénario :
La sentinelle :
N’est pas active tant que l’ennemi ne se montre pas. Si l’ennemi est en ligne de vue, la sentinelle doit réussir un test de Qualité pour être capable de réagir ou s’activer.
Si un "Frontierman" rate une activation avec 3 dés, la Sentinelle est automatiquement activée et peu lancer l’alerte dés qu'elle peut apercevoir des intrus.

Les Hurons au repos :
Ils sont répartis dans les huttes et ne seront activés qu’en cas d’alarme ou de tir. Pour chaque indien, il faut une action pour se lever et 1 Action pour sortir de la hutte.

Les Harpons :

Deux hurons sont armés de Harpons. On les considère comme des tomahawks mais avec une portée de "Long" au lieu de "Medium". Par contre, il sont limité à un par guerrier. Donc en cas de tir, le tireur doit récupérer son arme pour la relancer. Logique non ?

Recharger un Mousquet, un Rifle :
Comme à l'habitude, on utilise un marqueur de fumée noire et un un blanc pour les 2 actions nécessaire au rechargement de l'arme. Contrairement, à la règle, ces actions peuvent être faites de façon non consécutives. C'est plus souple.

Moral :

La notion du test de Moral ne sera pas appliqué, sauf pour la perte du chef. Comme il s'agit d'un scénario "Vivre ou Mourir", les combattants n'ont pas le choix. La fuite équivaut à la peine de mort avec la nuit qui arrive et la montée des températures. Sans parler des loups. Cela motive les troupes.

Les "Frontiermen" (commandé par mon fils Antoine)

Charles Smith   Q 3 C 3  Leader / Dashing / Musket / Pistol / Tomahawk / Woodman
Jim Paterson     Q 4 C 2   Musket / Tomahawk / Woodman
Tyrone Ford     Q 4 C 2   Rifle / Marksman / Tomahawk / Woodman
Greg Mallory    Q 4 C 2  Musket / Tomahawk / Woodman
Gordon Lory     Q 4 C 2  Musket / Tomahawk / Woodman / Strong

Déploiement :
La patrouille dissimule ses traîneaux derrière un amas de rochers afin de pas s'encombrer avec pour s'approcher du campement des chasseurs Hurons.
S'il arrive à proximité du campement sans se faire repérer, ils peuvent se placer en Embuscade. Les 1er Tirs et/ou les Attaques bénéficieront du bonus de + 1.
Les américains ne connaissent pas le nombre des indiens, ni leur position exacte. C'est à dire, que le joueur américain ne sait pas qu'il y a deux Hurons dans la nature, partis à la pêche.

Les Chasseurs Hurons (Votre Ré-Animator)

Panasawa      Q 3 C 3  Leader / Strong / Musket / Tomahawk / Woodman / Strong / Running Blow
Yashata            Q 4 C 2  Musket / Strong / Tomahawk / Woodman, Poor Shot
Humpa              Q 4 C 2  Bow / Strong / Tomahawk / Woodman
Young Blood    Q 4 C 2 Primitive Weapon / Strong / Tomahawk / Woodman
Chinook            Q 4 C 2 Harpon / Tomahawk / Woodman
Agakuk             Q 4 C 2 Harpon / Tomahawk / Woodman

Déploiement :
Yashata est de garde et joue le rôle de la sentinelle. Il ne tire pas bien avec ce temps pourri, il ne risque pas d'avoir des intrus dans les parages. Même les loups vont rester dans leur tanière. Chinook et Agakuk sont partis à la pêche dans le torrent tout proche. Il se fait tard, ils ne devraient plus tôt tarder à rentrer.
Les pêcheurs seront activables par un test de Qualité au tour suivant les premiers coup de feu.


Le Reportage photos de notre envoyé spécial dans le grand nord
  La partie a été fluide et n'a pris que 1h20 de jeu. Une fois le raid lancé, l'action s'est enchaînée avec vigueur, dans les deux camps pour atteindre les objectifs respectif de chacun. Pas de gros manque de chance mais à noter une prise de risques d'Antoine à certains moments critiques de la partie, pour réaliser des actions d'éclat afin de me mettre en difficulté.
  Et maintenant, laissons la place au reportage en images de nos aventures neigeuses.


Les traîneaux sont bien planqués et donc invisible de la sentinelle.


La preuve par l'image. Vue du camp des Hurons, les traîneaux sont bien cachés.

L'ensemble de la table (de la cuisine) avec les déploiement initiaux.
D'ici, on ne pas voir, mais la sentinelle souris, malgré les conditions climatiques.

En route pour le raid : Vaincre ou mourir......de froid !

Les américains se glissent derrière une petite colline, puis un bosquet de sapins pour arriver juste derrière le campement et se placer en embuscade. La sentinelle n'a rien vu.

Le Leader des américains se faufile derrière la 2ème hutte pour ajuster un tir au mousquet sur la sentinelle. S'il rate son coup. Les Hurons seront en alerte et capables de réagir.

Alors que Charles Smith, doit recharger son arme en dépensant 2 Actions (fumée noire),
Young Blood qui vient de surgir de sa tente après le coup de feu, se précipite vers le lui.

Les "Frontiermens" sont tous en embuscade. Seul le leader vient de se révéler. Il attire ainsi les premières réactions des Hurons. Young Blood sort de sa hutte, avec son grand tomahawk dans les mains, prés à en découdre avec les assaillants. Enfin, le premier qu'il a pu apercevoir.

Humpa sort de la hutte avec du retard. Il n'a pas le temps de se saisir de son arc qu'il est déjà pris pour cible par un tireur embusqué. Heureusement pour lui, le tir est manqué !

Sous un autre angle, on peut apercevoir au premier plan, Charles Smith en plein combat avec Young Blood, qui est (enfin) arrivé au corps à corps.  Combattant agressif, Young Blood (Strong), armé d'un lourd tomahawk,  arrive à résister au Leader américain.

Yashata, la sentinelle, s'en mêle et obtient un magnifique tir. Il est "poor shot"
mais avec un 6 au dé, il arrive à éliminer sa cible, le regretté Tyrone Ford. 

Une catastrophe pour Antoine car il s'agit de son tireur d'élite ! 


Regardez moi ce sourire de vainqueur ! Il est content l'Antoine. Il massacre a tour de 
bras  des malheureux indiens et il est heureux le fils. Il croit avoir l'affaire bien en main.

Pendant ce temps, Chinook revient le premier de sa partie de pêche pour porter secours à ces frères, restés au campement. Hélas, un manque d'Initiative chez les Hurons le ralenti dans la progression jusqu'au coeur du combat.

Paterson s'avance après avoir abattu la sentinelle, yashata. Il est couvert par Gordon qui vient lui aussi, d'éliminer un indien. Le pauvre Humpa. Cela va mal pour les Hurons.
De plus Young blood vient d'être mis en difficulté par Charles Smith (Antoine) et risque fort de se faire clouer au sol à coup de tomahawk américain !

Retournement de situation ! Les américains sont pris un revers. En effet, Agakuk vient d'arrivée dans leur dos. Il brandit déjà son harpon pour rentrer dans la bagarre.
Les américains doivent faire un choix. Rester là ou se disperser pour contrer la menace.

Agakuk se précipité pour aider ses amis. Paterson va devoir se retourner mais il n'a pas encore commencé sa procédure de rechargement de son arme (fumée noire). Idem pour Gordon. Seul Logan peut réagir pour couvrir ses camarades de combat. 
Mais il n'y arrive pas, surement pétrifié par le froid.

La vue d'ensemble du combat.

Les pêcheurs sont dans l'action et il le font savoir à leur adversaire ! Chinook arrive enfin à venir au contact et vient défendre Young Blood. Qui fait des aller-retours entre le sol et le corps à corps avec Charles Smith. Le leader des américains doit donc maintenant faire face à deux adversaires, dont un tout frais (dans tout les sens du terme). Agakuk s'élance lui aussi au corps à corps pour engager Paterson. Cela va saigner dans la poudreuse.

Miracle ! Panasawa, le chef Huron (c'est à dire votre Ré-Animator) arrive enfin à s'activer et à sortir de la hutte. Il a dû perdre du temps à se mettre ses peintures de guerre. Heureusement pour lui, tout les américains sont trop occupés et il peut ainsi éviter de se faire descendre comme un mal propre sans combattre. Ouf !

Agakuk est furieux, il saute sur Paterson. Le combat s'engage avec beaucoup de rebondissements. Pendant que Charles Smith élimine ses adversaires un par un. 
Panawasa fonce pour se jeter sur Gordon en laissant Charles se débrouiller avec Chinook.

Plus de photos ! Mes batteries étant déchargées on va finir avec du texte.

 Alors on continu avec du texte :

  Panawasa combat vigoureusement Gordon mais il se fait prendre à partie par Logan. Qui arrive enfin à faire quelque chose de ses dix doigts. Comme il est "Strong", il peut aider son camarade dans cet assaut. Après un dur combat avec beaucoup de coups de théâtre, le combat continu. 
  Antoine se débarrasse de Chinook et arrive en courant pour s'engouffrer dans la mêlée. C'est le combat des chefs. Je résiste assez bien mais le flot de combattants commence à m'épuiser et ce qui devait arriver, arriva. Panasawa meurt en brave ! Agakuk, le seul survivant, doit laisser tomber son combat et fuir dans la neige, le vent et la nuit qui tombe doucement. Les loups vont bien dîner ce soir.


Conclusion

  On s'est bien amusé (c'est l'essentiel) et le rythme fut soutenu dans cette partie haletante.  Cela change de se battre sur autre chose qu'une nappe verte. Rafraîchissant, je devrais dire.
  A la prochaine, avec peut-être des ajustements "spécial neige", des loups, du brouillard, du vent, la nuit, un shasquash. Où quelque chose de complètement différent. Qui sait ?

4 commentaires:

  1. Un sasquatch, le père noël, un yéti? :-)
    Sympa le territoire enneigé.
    Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un Yéti ? non.
      un Père Noël, j'en ai un sous le coude.
      Je savais que tu allais aimer. Je relance la Saga Fergusson prochainement...
      ch'ti Eric

      Supprimer
  2. Many thanks Mike !
    It's a simple christmas mat with polystyrene under for hills.....
    Cheers
    Eric

    RépondreSupprimer