lundi 18 février 2019

Les Dieux sont avec le Ré-Animator



  Et oui, ils sont mes nouveaux partenaires.....Pour le hobby. Car vous la vie de tous les jours, je dois continuer à me démerder tout seul. Là, ils sont aux abonnés absents ! Bref, on revient sur le principal sujet qui m'intéresse actuellement : Continuer mes Projets OGAM (Of God And Mortals - règle de combats mythologiques sur un système de jeu de type Actions-Réactions de chez Ganesha Games). Le but étant d'arriver à finir au moins deux armées pour lancer les tests de jeux.

  Le problème ici, c'est que j'ai beaucoup d'idées de transformations de figurines et j'essaye de les réaliser au plus vite, tant que la motivation est là. C'est à ce moment de production où j'obtiens les meilleurs résultats en transformations. Le sujet est fort riche donc les idées fusent ! Tout en maitrisant mon budget, vu que je tape dans mes stocks ou dans des figurines trouvées dans les jouets des enfants ou sur ALiExpress. Mon fournisseur de bricoles pas cher et parfois originales. 


Les polynésiens (Maoris y compris)

  Le nombre de guerriers augmente au fur et à mesures que je récupère des figurines à droite et à gauche. Le site du Colonel Bill me permet de trouver celles qui me manquent. Les autres proviennent de trocs, notamment sur le Lead Adventure Forum .
Les guerriers Azende font une bonne base pour faire des Maoris.

  J'en profites pour vous expliquer comment arriver à reconvertir un guerrier africain de chez Foundry en guerrier Maori, par exemple.
  Le travail consiste essentiellement à "casser" le look africain pour le remplacer par son équivalent Polynésien. On prend donc les caractéristique d'un guerrier Maori type pour tenter de le reproduire sur un guerrier africain. Pour se faire, on va travailler la coiffure, le pagne et l'armement. Avec ces trois éléments, ils nous sera possible d'obtenir la métamorphose désirée.

La coiffure
Assez variée chez les Maoris, avec des cheveux tirés, avec ou sans noeux sur le haut de la tête, ou laissés décoiffés ou volant. Des petites plumes plantés sur le noeux ou le haut du crâne accentue la transformation. Ces plumes sont réalisées avec des poils de balais de rue taillés et hachurés au cutter. On perce le crâne et on plante les plumes dedans. C'est sans douleur ! Enfin je crois..

Le pagne
Assez typique, mais on peut partir sur plusieurs modèles :
A - On peut laisser le pagne d'origine s'il correspond au modèle Maori/Polynésien en fibre ou imitation fourrure peint comme fibre.  Dans les références de guerriers Africains de Foundry on en trouve.
B - Le créer avec une feuille de plomb que l'on aura pris soin de hachurer au cutter pour faire du relief pour la peinture. On colle ensuite le pagne, en épousant le contour de la taille de la figurine.
C - Utiliser le pagne d'origine en tissu pour le customiser en pagne de fibre. J'utilise de la colle polymer, style Ni vis, Ni clous de marque Pattex.

Un mixe du style A et B. On laisse la "fourrure"
devant et derrière avec de la feuille de plomb autour.

L'armement
  Là on ne pas faire semblant. Les armes sont un élément déterminant de l'origine des ces peuples. Donc on a pas le choix, il faut en faire qui ressemble aux originaux. Pour cela, on fait une petite recherche sur le web pour avoir un aperçu des types d'armes classiques des Maoris et/ou de leurs voisins Polynésiens.
  L'arme de poing traditionnelle et fort caractéristique des Maoris, est le Patu. Il peut être en pierre, en bois dur, en os de baleine.... Sa forme est soit simple et il peut être hautement décoré.


Le Patu en bois.
  J'utilise le fer de lance d'un Masais de chez Foundry. On sculpte la forme du Patu et sa poignée. On enlève le fer de lance de son manche....Vous savez armés vos Maoris d'un Patu . La peinture fera le reste pour la matière utilisée.

En haut, le point de départ. En bas le résultat de la sculpture.

L'arme de poing est terminée !

  Pour les armes à deux mains qui servent aussi à fracasser la gueule des ennemis, nous avons une large palette, mais le plus courant est le Taiaha .Une arme en forme de javelot mais qui sert à frapper avec le manche, qui est normalement plus large. La partie en pointe servant pour achever la victime.



  Un simple poil de balais taille avec une pointe arrondie fera l'affaire. Une pointe de colle pour figurer les plumes placées après la pointe.

Encore des guerriers avec différents types de pagnes.

  Avec tout cela, vous avez de quoi vous créer des figurines originales dans une période assez intéressantes. Pour vous initiez aux méthodes de combats des Maoris (période pré-coloniale), vous avez un film Néo-Zélandais (comme par hasard) The Deads Land. Cela décoiffe et on voit comment déglinguer un adversaire avec de armes simples.

Voici un premier jet encours de peinture. Bluffant non ?


  Et comme cerise sur le gâteau, la firme Eureka vient de sortir de nouvelles figurines d'Hawaiens. Ils sont typique de ces îles mais certains peuvent se retrouver chez les Maoris. Cette société ayant déjà sortis de superbes Maoris.

Un guerrier et un chef.


Les Héros Maoris/Polynésiens

  Comme la règle OGAM réclame des héros (Légende dans la règle) pour encadrer les mortels, j'ai choisi de réaliser Maui, le héros mythique Polynésien. Un gros balaise armé d'un hameçon. Pour se faire, j'ai trouvé chez Reaper Bones, une figurine de Golem d'argile qui correspond exactement au personnage. C'est la référence 77170. D'autres références Reaper Bones peuvent faire l'affaire. Mais celui là n'est pas trop grand et colle bien au personnage. Utiliser un Hulk (Heroclix par exemple) peut aussi être une solution facile et efficace.

Voyez le format

Un gars bien sympathique.

  Le plastique de Reaper vous permet de faire beaucoup de chose. Donc on peut couper dans le lard sans soucis. Le cutter passe dedans comme dans du beurre. Ici on a qu'un avant bras à couper pour le replacer dans une pose plus menaçante pour un gars armé. Le Golem serrant les poings, l'ajout d'armes s'en trouve facilité.

Le bras avant se repose sur son corps d'origine.
  L'hameçon de Maui est fait avec la crosse de la sorcière Ogre (Reaper Bones ref 77568). On retaille la base pour la glisser dans son poing. Pour le Patu, j'ai pris un morceau de socle Bones pour le sculpter avec la bonne forme. Et oui, je vais jusqu'à garder des morceaux de socle dans mes affaires de bricolage pour le hobby.

Il suffit d'enlever le centre et on a un hameçon.
  Le pagne est en feuille de plomb (voir ci-dessus) et il faut rajouter une crinière à notre super héros. Pour les cheveux, cela se fait en deux passes. D'abord le volume avec le pistolet à colle. Puis la texture avec de la colle style "Ni vis, Ni clous". Le produit est appliqué sur le volume de colle afin  de "sculpter" des cheveux. Il suffit de passer un cure-dents ou une pointe dessus pour dessiner des cheveux. c'est assez facile car la colle est onctueuse et se laisse manipuler.

Le héros avec sa coupe de cheveux (1ère passe)

La sous couche couleur sable me permet d'y voir plus clair
que le blanc habituel, car les détails apparaissent mieux
  Les plumes de Kiwi sont faites avec du poils de balais sculpter en forme de plumes. il n'y a plus qu'à envoyer à la peinture pour obtenir notre Légende vivante.

En cours de peinture, il a déjà de l'allure avec ses tatouages.


Même de dos, il fait peur !


Le coin lecture
  Sur le plan Lecture, je viens de finir "Clash of Empires" de Ben Kane. On est plongé dans la guerre de Macédoine avec Rome, juste après la fin de la 2ème Guerre Punique. Et pour une fois, on suit des personnages originaux : Des simples soldats, 2 légionnaire romains (Principes) et un piquier. Et deux personnage de premier plan ; Un consul Romain et le roi de Macédoine. C'est frais et on peut suivre l'action au sein d'une phalange.


  Histoires à suivre. Oui mais quand ?
_____________________________________

  C'est l'heure de vous laisser pour vous retrouver une prochaine fois sur ce blog. Avec encore beaucoup de choses à vous montrer ; Des Incas, des indiens d'Amazonie, un Golem de Corail, des Dieux de tous les horizons, etc.....
Portez vous bien, les enfants.

Le Ré-Animator après une cession de Brainstorming pour vous
trouver de nouvelles idées de transformations pour vos figurines.







_______________________________________




jeudi 31 janvier 2019

Le Réa-Animator dans les îles

  Déjà le retour mais en ce moment j'ai des idées plein la tête et les doigts qui fourmillent pour les réaliser dans la foulée. Car il faut battre le fer quand il chaud. Plus on attend et moins la réalisation des bonnes idées de transformation seront réalisables. Donc en avant pour un festival de transformation !


OGAM en Polynésie

  Je ne pensais pas avancer aussi vite avec ce petit projet mais vu que j'ai beaucoup d'idées, j'ai réalisé des tests de transformation sur des figurines et à la vue du bon résultat obtenu, j'ai embrayé sur une armée complète pour la règle parue chez Osprey avec un système de jeu basé sur le moteur de jeu de Ganesha Games.
  La liste d'armée n'existe pas officiellement mais elle m'a été gentiment transmise par un joueur du Lead Adventure Forum où j'ai ouvert un topic au sujet de mon idée de créer une liste Maori/Polynésienne pour OGAM. Et là je reçoit un message d'un gars qui me dit qu'il connait un gars sur le groupe Facebook de la règle qui a déjà fait tout le travail de création d'une liste Maoris. C'est assez précis comme travail. Enfin bref, n'ayant pas Facebook (je suis contre), il a fait l'intermédiaire pour que le créateur de la liste me contact. Dont acte.
  J'ai donc une liste pour avoir l'excuse de réaliser mes idées. Car comme souvent c'est le cas pour le Ré-Animator, il a les idées de transformations de figurines et il crée l'armée pour les réaliser. Je l'ai toujours fait, même en DBM où il fallait quand même produire un grand nombre de troupes pour arriver au bout. Je ne compte plus les armées que j'ai faite en 15mm rien que pour le plaisir de réaliser des bagages. 

Le point de départ
  C'est en parcourant le catalogue de figurines Reaper Bones, et en visionnant certaines figurines que je me suis dis ; "Tient c'est marrant mais celle là on pourrait en faire un Dieu Hawaïen§/Maori, ou celui ci ferait très bien comme Légende pour la règle OGAM !" De fil en aiguille, j'ai regardé les figurines existantes pour faire des Maoris dans les gammes Coloniales. Empress Miniatures et Eureka sont les principales firmes produisant de quoi bien s'amuser. Si on enlève les armes à feu...

Les Empress
Les Eureka

  Mais comme je n'avais pas envie d'investir dans le projet, je me suis tourné vers mon stock car j'ai réalisé que des figurines Foundry de guerriers africains pouvaient facilement se retrouve en Polynésie. Et comme j'en ai en stock depuis quelques années, la solution fut vite trouvée. Idem pour les Reapers que je me fait offrir parfois aux anniversaire ou à Noël afin d'éviter de recevoir des trucs que je n'aime pas.... comme des caleçons, des chaussettes, des pulls.
  Voici quelques exemples de mes tests de transformations. Un peu de poils de balais de rue, de la feuille de plomb, de la colle et hop ! Le guerrier africain change de continent.

Un chef de guerre ou un guerrier d'élite.

Et de dos.

Guerriers avec pagne fabriqué avec la feuille de plomb ou sculpté avec de la colle.
La langue sortie est soit en feuille de plomb soit en poil de balais.

L'autre face du binôme.
  On passera plus de temps la prochaine fois pour expliquer comment faire ce genre de transformation simple mais efficace !

Un dieu, parmi tant d'autres

  Dans ma boîte de stock Reaper j'avais un géant dont je ne savais pas encore quoi faire (77036 Stone Giant). Et bien maintenant, il vient d'être muté en Polynésie pour devenir un Dieu Maori ! Enfin son buste. Car le reste je ne vais pas l'utiliser. Ou alors sur un autre projet où j'aurais besoin de longues jambes maigres de géant. Le temps de se saisir du matériel habituel (surtout du pistolet à colle) et on part sur le chantier.

Le géant de pierre de mon stock.
  Le buste de ce brave garçon va devenir, le dieu Ruaumoko (Dieu des tremblements de terre, des volcans et des saisons). Vous me voyez venir ? Un demi géant, dieu des volcans ? Nous allons créer une animation avec ce dieu qui va nous donner l'occasion d'avoir un beau socle très original. On distinguera le travail sur le buste d'un côté et celui sur le socle, de l'autre. Ce qui me permet d'avancer en même temps sur le soclage et sur la peinture.

  Commençons par le découper en morceaux afin de faciliter le travail. Les bras sont d'origine détachables. Fait amusant, la massue est sculptée avec des symboles qui ressemblent à des tatouages Maoris. Le haut du crâne est coupé pour recevoir le rocher de lave. Le bras qui le porte est placé avec la main ouverte, au cutter sur le rocher. C'est l'avantage du plastique Bones. On ouvre le point d'un coup de cutter, on le colle au rocher dans le creux de la main et le plastique se referme dessus. Adhérence maximum !

Le buste avec ses bras amovibles. Le haut de la tête à sauté pour recevoir le rocher de lave.
  Ensuite, on perce le rocher (écorce de jardin) et le crâne afin d'augmenter les points de fixation afin d'avoir une figurine solide. Ainsi rien ne bouge !
  

Opération du perçage du crâne pour fixer le rocher sur sa tête.
  Un support fait avec du plastique translucide  de bouteille d'eau gazeuse. Il servira à supporter le tronc pour donner l'impression que le dieu surgit de la lave et qu'il soulève écorce terrestre pour apparaître au grand jour. LE support reçoit une bonne dose de colle chaude.

Le buste et son support translucide pour un meilleur éclairage.
  Le support sert aussi à recevoir la Led qui viendra animer le socle lorsqu'elle sera allumée. On aura par transparence un effet pyrotechnique original, en plus de la peinture "effet lave" du socle.


Test de montage du dieu sur son support.
  Il est prêt pour partir à la peinture et recevoir sa lave (sous son rocher) afin de venir compléter son socle une fois que celui -ci sera terminé.

Ruaumoko avant finition, bientôt prêt pour être collé sur son socle.

 Le socle du dieu :

  Sur une base mdf, le support translucide est collé à côté de l'installation électrique de la Led. Celle- ci se compose du mécanisme de l'interrupteur prélevé sur une bougie chauffe-plat à Led. Un trombone fixé dans la base du mécanisme permet d'empêcher le bouton interrupteur de glisser en dehors de son logement d'origine. Comme sa coque est enlevée, elle ne peut plus bloquer le bouton On/Off. La Led est démontée pour être soudée sur des fils électrique permettant de venir se glisser sous le support translucide où reposera le buste de notre dieu.

Le montage est terminée, prêt à être noyé dans la lave.
    Le mécanisme et le départ des câbles électriques est recouvert de film plastique alimentaire afin de ne pas être au contact des produits qui serviront à faire le socle. Ce film plastique est passé à la colle chaude afin de le solidifier et faire disparaître sa présence sous la lave et les écorces représentant la croûte terrestre qui se déchire sous l'apparition de Ruaumoko. 
  Le support translucide est collé au-dessus de la Led. LeE tout est ensuite recouvert de colle chaude et les morceaux d'écorce de jardin sont placé pour la mise en scène de notre socle. Peindre le tout pour obtenir ceci.

Le socle de lave terminé (sans la végétation). Le support est au centre droit de l'image.
  
  Il ne manque plus qu'à faire le montage et à placer de la végétation sur le socle. Et à allumer la Led pour l'effet discothèque !

Et pour le reste ?
  J'ai commencé de nouveaux projets alors que j'avais dit que ce n'était pas une bonne idée en 2019 d'ajouter du boulot à l'existant.  Essentiellement pour la règle Of God And Mortals, une armée Inca, une armée Amazonienne (dont j'ai déjà tous les guerriers). Avec des éléments plus ou moins originaux comme un Golem de Corail (fait maison sur le modèle de celui de l'élément de pierre), un serpent géant de feu acheté sur AliExpress, un Big Foot amazonien sur une base Reaper Bones, etc......



Début du boulot sur le Golem.

Le Big Foot amazonien, qui porte le doux nom de Mapinguari.

   J'ai fini les derniers Mort-vivants pour l'armée Viking afin de renforcer les êtres vivants de l'armée.
Il faut que je fasse l'inventaire de mes guerriers pour savoir s'il m'en manque ou pas...

Un porte étendard et ses copains.


PALAEO DIET

  Annonce pour nos amis chasseurs préhistoriques ; Ils risquent de rencontrer un nouveau concurrent dans leur zone de chasse. Un petit nounours !

L'ours Britain terminé et un viking Foundry 28mm en comparaison d'échelle.

____________________________________

  On va arrêter là cette débauche d'idées afin de vous laisser réfléchir aux vôtres et à la façon dont vous allez les réaliser. Essayons de continuer cette année avec ce dynamisme et on en reparle à la prochaine édition afin de savoir si on avance ou pas dans cette direction.
Portez vous bien.

Regardez moi ça, quel athlète ce Ré-Animator !

  Et on bouge son popotin sur un morceau vieux de 40 ans ! C'est bon pour les articulations et le moral, Lets groove !


______________________________________

  Et pour ce marrer, un best off de Perceval le Gallois dans la série Kaamelot. Un personnage qui mérite de devenir un personnage pour une partie de Song of Blade and Heroes avec le roi Arthur en leader. n






vendredi 11 janvier 2019

Les bonnes résolutions du Ré-Animator


  Cette année il n'y aura aucunes bonnes résolutions, comme cela j'aurais les mains libres pour faire ce que je veux. Pas de contraintes, pas de devoir. Et hop ! Et puis d'ailleurs j'en ai jamais prises donc pourquoi commencer maintenant, à 53 ans ?

A ben ça commence bien 2019 ! Revoilà les Gilets Jaunes ! ! !

Quoi de neuf dans le Paléolitique ?

  Tout va bien pour l'instant. Comme je l'avais promis dans le dernier article, j'ai réalisé un nid pour les oiseaux de terreur (le Phorusrhacos), qui pourra servir à d'autres espèces si nécessaire. Rien ne se perd avec le Ré-Animator.

Un nid douillet.
  Les oeufs sont fait à base de pâte à modeler durcissant à l'air. C'est pratique et propre. Après 5 minutes de travail avec le pouce et l'index, j'obtiens six gros oeufs. Trois iront dans le nid et les trois autres serviront comme marqueurs pour des scénarii. Le nid est fabriqué à l'aide brindilles et d'un coup de pistolet à colle. Un coup de peinture, un peu de soclage et on obtient une belle pièce de jeu.

  Et en cherchant dans les figurines de mon enfance, que j'ai transmise à mes enfants. J'ai retrouvé un ours brun de la marque Britains LTD. Il est un peu usé mais il fera l'affaire pour devenir un nouvel Ours des cavernes. Nous aurons ainsi un couple de ces charmants animaux. Les chasseurs apprécieront moins leur arrivée.

Il a l'air triste mais il ne fera pas pitié sur la table de jeu.


Allons nous faire voir chez les Grecs !

   Ben c'est fait aussi. J'ai (enfin) fini mes Dryades sur une base de figurine Heroclix . Le montage des branches est maintenant terminé sur les 4 dernières. Le soclage est fait. Elles sont prêtes à hanter les bois et monter des embuscades. Il en manque une qui attends une victime qui n'est pas encore terminée.














Folie Nordique
  A défaut d'avancer plus vite, j'ai encore fini quelques figurines de Berserks afin d'être sûr d'en avoir assez pour booster l'armé Nordique pour la règle OGAM (Of God And Mortals). Comme elle est à base de Mort-vivants nordiques, il va falloir quelques troupes pour commencer le manque de punch de ces troupes. Donc des Berserkers psychotiques fanatiques feront très bien l'affaire.

Deux Crusaders and un Foundry tout nu !

Quoi de neuf ?

  Chez CP models, marque peu connue mais assez productive, on trouve après des celtes nains en 28mm, des magnifiques figurines de Sumériens 28mm. La firme produit aussi des armes et des boucliers pour la période. Pour les voir en action, allez sur cet excellent  site Chariot Gamer.
Enfin de l'original dans le sumérien !
  Il est à noter que se sont les versions 28mm, des 15mm sortis par Museum Miniatures. La conception 3D offrant cette possibilité bien pratique pour un sculpteur. En espérant qu'il a toujours un peu de sculpture dans le hobby utilisant de la 3D.   On peut imaginer la suite des 28mm en regardant la série 15mm qui est plus avancée. Pratique, non ?

Les 15mm grandeur nature...

Nostalgie, nostalgie...

   Dernièrement, je suis tombé sur un site qui propose des vieux catalogues de figurines, maquettes, etc...donc je vous mets le lien ici afin que vous puissiez faire vos recherches selon vos goûts et votre âge aussi.


  J'ai trouvé sur ce site, les catalogues Britains, Timpo et Hinchliffe. Les deux premiers sont des souvenirs de mon enfance et le dernier, marque mes débuts dans le wargame car c'est le premier catalogue que j'ai feuilleté dans tous les sens. Ils sont téléchargeables ici

_____________________________________________


  A nouvelle année, nouveau Projet. Je sais c'était pas le moment d'en rajouter un à ma longue liste de Projets en cours. Ben c'est fait quand même. Toujours pour la règle Of God And Mortals. Une armée Maori/Polynesienne ! Rien que ça.
  Et en plus sans une seule figurine de Maoris ! Encore plus fort ! Rien qu'avec du stock dormant dans ma montagne de plomb, et quelques rajoutes de droite et de gauche.

  Voici mes premiers tests de guerriers Maoris sur une base de guerriers africain de chez Foundry Miniatures.

Avec la langue dehors, comme il se doit pour un Maori !
______________________________________________

  Bon, je vous laisse pour l'instant, j'ai encore deux ou trois bricoles à finir pour la prochaine édition. afin de vous en mettre plein la vue. Profitez bien de ce début d'année, tant que les premiers problèmes ne sont pas encore arrivés !
Portez vous et à la prochaine fois.

Et oui, le Ré-Animator sera aussi "Kong", que les années précédentes !

Et pour 2019 ? Je laisse la place au poète Nekfeu pour vous donner le letmotiv de cette année !