jeudi 29 mars 2018

Ré-Animator accueille le printemps à bras ouvert !


  Théoriquement, on devrait être au printemps mais on ne sais jamais avec toutes ces histoires de réchauffement climatique, de Diesel bientôt interdit alors que l'on nous a fait acheté pendant des décennies des Diesels pour faire marcher l'industrie automobiles, de connards mondiaux comme Trump et Kim Jong-Un et leurs délires nucléaires, et j'en passe et des meilleurs. 
  Même si le printemps se fait attendre, le Ré-Animator, lui répond présent pour réapparaître dés qu'il le peut dans ses colonnes de ce merveilleux blog.
  Effet Kisscool du printemps, il va falloir aussi se remettre aux travaux de dehors (jardinage, tondre le gazon et réparer deux ou trois bricoles dans le jardin).  Donc, je vais devoir rejongler avec mon  planning de temps libre pour me trouver des plages détentes pour la figurine, la lecture, la vie familiale, le club, ce blog etc......

Sauvons les Ours !
  Ce n'est pas un appel écologique mais cela sert à vous signaler que je viens de terminer mon ours (des cavernes) que l'on m'a offert à Noël (merci ma chère belle-soeur, Amandine - voir ici). La pose debout lui donne encore plus l'air méchant et pas facile à vivre.  Ne retrouvant pas mon Grizzly Foundry, je me suis donc résolu à finir celui là au plus vite afin de donner à mes parties de PALAEO DIET, un nouveau "Grand Prédateur". Les joueurs apprécieront son arrivée.

Les ours Foundry. J'avais celui du milieu.

  Pour la préparation, c'est toujours la même procédure avec les figurines de chez Reaper Bones. Il faut passer la figurine avec un apprêt (sous couche pour plastique en bombe) afin d'isoler le plastique pour le futur contact avec la peinture. Le plastique est ici plus "sec" et donc moins souple. 
  Une sous couche de marron en bombe vient rajouter une épaisseur de protection. Pour une fois, je l'ai peint à l'acrylique. Et 30 minutes plus tard j'avais un bel ours digne de cette époque, terminé et bon pour le soclage.


  Afin de vous prouver que le Ré-Animator a des faiblesses lui aussi, j'ai eu un soucis avec la finition de mon ours. En passant mon vernis ombrant. J'ai été trop pressé pour voir le résultat final et j'ai terni mon brossage à sec et tous mes éclaircissements. Sur la fourrure cela rendait superbe. J'ai donc du refaire mon brossage pour tout ce qui est des éclaircissements. Et vernir en suite au matt pour conserver le rendu sans ombrer la fourrure, cette fois.

Test photo avec une tablette .....Faut que je pense à changer mon Bridge qui date un peu.
Juste la bonne taille avec des 28mm sur slot 25mm
  Je n'ai pas utilisé le socle d'origine afin de faciliter mon soclage final. En plus il aurait été plus grand encore s'il avait été placé sur son socle. Ayant percé son pied pour le fixer au socle, j'ai pris un bout de mdf qui traînait au garage. Une tige fixée sous son pied et un trou dans le mdf, ont suffit pour le placer fermement à sa place. Un peu de broussailles et voilà

L'ours en pleine action où il tuera d'un coup de griffe un chasseur.

  En parlant d'ours, j'ai le plaisir de vous annoncer le retour d'une marque 28mm Bear's Den Miniatures qui fait de l'Eskimo...qui peut servir pour faire du paléolithique hivernal. 



    Et voici les miens.

En version indiens en tenue d'hiver, que j'utilise pour le grand nord.
  Et pour ceux qui veulent varier les époques, voici une chasse mythologique réalisé par l'auteur (sur son site) ; Le Sanglier de Calydon.

Les nouveautés

  CP Models, une marque de petites séries en 15/20 et 28mm bien sympathique, vient de relooker son site en découvrant que la couleur était une invention merveilleuse. Bref , tout ça pour dire que j'aime bien leur gamme fantasy avec des nains celtes. Et oui. Tout ce qui Celte m'intéresse, même quand il s'agit de nains. On est dans de l'historique pour ce qui est des costumes et de l'équipement (sauf les Berserk) mais avec des nains. Vous avez donc compris le concept. 

Un peu bedonnant les nains celtes. On dirait des Nerviens...

  C'est une bonne base pour faire une équipe de BloodBowl originale, permettant de sortir des thèmes bâteaux de GW. N'allez pas croire que je vais lancer un nouveau projet dans ce sens.

Les nains Berserkers. Voici de bien belles poses !
  Avec ces Berserks là, je trouve que l'on a une belle matière première pour réaliser des transformations (au propre comme au figuré) pour BloodBowl. Que le Ré-Animator est hilarant, même en sport. Les maîtres chiens peuvent aussi faire de bons joueurs.

  Pour coller au thème de ce blog depuis quelques semaines, CP Models possède deux références de lances "préhistoriques". Idéales pour chasser le mammouth. Et au prix de £1.50 pour 6, c'est fort correcte.




  Chez Perry Miniatures, c'est la fiesta ! On sort des Espagnols d'Empire dans tous les coins. Pas encore de Guerrilla mais connaissant les deux frères. Cela ne devrait pas tarder. Même si j'en ai déjà, on peut toujours étoffer le stock. Mais, il faudra que je peigne plus de français pour contre balancer le nombre de mes rebelles. Mais j'aime pas peindre des uniformmmmmmmmmmes.

De la ligne espagnole. Déjà bien variée dans l'habillement.

  En parlant des Perry, on peut y trouver un ours bien sympathique. Un peu trop gros à mon goût pour de l'historique mais juste assez pour un ours des cavernes. Faut enlever le collier par contre.

Des suisses bien équipés.

_______________________________________


  En parlant des trucs vieux de 40 ans, on a aussi le premier album de Police "Outlandous d'Amour", que mon frère et moi avions acheté en croyant que c'était du punk ! On a quand même apprécié le style (nouveau) et maintenant on peut dire qu'on a donné un léger coup de pouce à un petit nouveau groupe de l'époque.



   Et dans la foulée, on avait ceci qui sortait le 5 Avril 1978 en France. A l'époque, je détestais le disco. Maintenant, je le vois comme du vintage. En plus, lorsque vous regardez bien le film, on peut y voir un  portrait social de l'Amérique de l'époque.



______________________________________________

  Allez, on se quitte là-dessus car j'ai musculation. Euh , non. Je pars en vacances de Pâques en Normandie. Ouais, le Ré-Animator n'a même pas peur ! Faut rester Zen les enfants !




vendredi 2 mars 2018

Ré-Animator fait du bricolage pour faire....du bricolage.


   Cette fois-ci, on va éviter les bêbettes à poils longs ou à plumes, pour parler d'autres choses. Comme les travaux pratiques sur du matos pour se créer des beaux décors. Je veux parler notamment d'une scie chauffante pour polystyrène. Oui je sais, on en trouve dans le commerce. J'en avais déjà une mais de fort petite taille. Ici, je vais vous faire un tuto sur du matériel adapté à nos besoins, parfois de taille peu conventionnelle. Ce bricolage est un test qui me permettra d'en produire une autre plus sophistiqué si nécessaire. Enfin surtout si j'ai le temps et l'envie d'en refaire une autre.

  Etant peu enclin à claquer une fortune dans une scie du commerce, je me suis intéressé aux tutos sur le net pour me fabriquer se genre de matériel pour trois fois rien. Ce bricolage est à la portée de tout le monde, même si vous n'êtes pas un génie en électronique (y en a pas d'ailleurs) ou en électricité. Il suffit de brancher le bon fil blanc sur le bouton rouge ou c'est l'inverse ?





Le tuto de bricolage


  Rassemblons le matériel de base pour le boulot à faire. Le plus important est de savoir la taille de la scie que l'on veut réaliser. Pour celle présentée ici, je l'ai fait au pifomètre. Unité de mesure parfois fort utile quand on ne pas se casser la tête. Ayant trouvé mon support (90cms), je l'ai simplement divisé en trois pour obtenir une pliure régulière. Chaque élément faisant 30 cms...
  Pour ce bricolage test, fait de récupération, il m'a fallut :

* 1 support. Ici une barre (inox ?) d'étagère de présentation, trouvée au boulot. Avantage, elle est  
   creuse donc mon montage électrique pourra s'y dissimuler.
* 1 Adaptateur 12 volts (sortie au moins 2. à 3. ampères) récupéré sur un petit appareil dont je ne sais
   pas d'où il provient (tondeuse à cheveux, calculatrice, lampe bureau...). 
* 1 fil nichrome. Euh c'est quoi me direz vous ? C'est le seul truc technologique de ce bricolage.
   C'est un fil que l'on dit "résistif". Autrement dit, qui chauffe ! C'est une résistance que l'on peut
  trouver dans un sèche cheveux par exemple. C'est ma seule dépense pour ce projet. J'ai acheté une
  bobine de fils (diam 0.2 de 10 mètres) pour moins de 4 euros (port compris) sur amazon.
  

* Un peu de ruban d'électricien (mauve) pour faire des branchements rapides de raccord entre les fils.
   A savoir que ce n'est pas top sécurité mais c'est pour une version "brouillon" de ma scie.
* 2 languettes d'une vieille pile plate. Pour être sûr que ce sont bien des matériaux conducteurs et 
   m'éviter de perdre du temps pour trouver le bon bout de métal.
* 1 interrupteur On/Off récupérer sur un vieil appareil électrique (cafetière, jouet,....). Ce n'est pas
   obligatoire mais moi je préfère car un branchement directe sur la prise pour la mise en marche ,
   pourrait être fastidieux pendant l'utilisation de notre scie. Et aussi dangereux car cela peut brûler 
   les doigts ou autre chose.
* 2 petites vis. J'ai trouvé des auto-perforantes dans ma boîte à vis. Idéale pour fixer dans ma 
  structure supposée en Inox (ou un alliage approchant).
* 1 meuleuse d'angle pour découper ma structure. C'est rapide, violent et efficace sur du métal.
* 1 perceuse avec une petite mèche à métaux.
* 1 pistolet à colle pour fixer rapidement les câbles et l'interrupteur dans la structure creuse.
* Une bonne bière,  pour fêter l'accomplissement du bricolage.....si ça marche, bien sûr.


Etape 1 : Préparation de la structure

Prendre la structure est tracer les angles à couper pour pouvoir la plier en toute sérénité et sans forcer.
Le support fait 90 cms, donc les encoches sont faites à 30 cms de chaque extrémité. On aura ainsi une largeur de découpe de 30 cms et une profondeur de 30 cms.
Avec une découpe franche, chaque partie va pouvoir atteindre l'angle droit rechercher, tout en se chevauchant. Puisque ma structure est creuse. On peut aussi utiliser un cadre de bois, un cintre, etc...A vous de faire marcher votre imagination.
Plier la structure pour lui donner la forme désirée. Dans mon cas, un C carré.

Détail de la zone pliée, qui vient reposer au dessus et à l'intérieur des bords de la barre.

Percer un trou à chaque extrémité de la structure afin de prévoir le placement des deux languettes qui supporteront le fil nichrome.
Percer un trou à un des angles de la structure pour la sortie des fils électriques vers l'adaptateur.

Etape 2 : Préparation des languettes

Percer un trou à chaque extrémité de chaque languette. Un qui servira de fixation à la structure pour recevoir les fils électriques et un pour y attacher le fil nichrome.

Etape 3 : Préparation du montage électrique

Couper l'embout de votre adaptateur 12 volts afin de pouvoir dénuder les fils pour le futur branchement. Dénuder assez long pour pouvoir enrouler les fils sur les languettes. Les fils seront bloqués par la vis de fixation sur la structure et viendra maintenir l'ensemble sur les languettes.

Etape 4 : Placement des languettes

Maintenant qu'elles sont reliées aux fils électriques, placer les languettes sur la structure à l'aide des vis auto-perforantes. Le tout est solidement fixé et pour supporter la pression qu'il peut y avoir lors des découpes de polystyrène.

Vie intérieur du placement de la languette.

Etape 5 : Placement du fil nichrome

Tirer de la bobine, la longueur voulue et tresser autour du trou de la languette qui dépasse de la structure.

Les languettes sont un peu trop souple à mon goût.

Etape 6 : Fixation des fils et de l'interrupteur

Tirer les fils à l'intérieur de la structure en passant par le trou fait à l'angle de celle-ci.
Enrouler le fil dénudé autour du trou intérieur de chaque languette. Ce fil sera en plus maintenu en contact permanent grâce à la vis de fixation sur la structure.
Raccorder l'interrupteur, avec ses fils d'origine, à un des deux fils de notre adaptateur. Bien mesurer avant pour voir l'endroit où il sera placé sur la structure. Je l'ai mis à l'intérieur par simple soucis de rapidité de montage. A l'origine, je voulais l'encastrer dans le cadre de la structure mais je n'avais pas envie de perdre mon temps dans de la découpe de métal. L'interrupteur est donc coller et bloquer avec de la colle de pistolet à colle.

Le bouton On/Off fixé à l'intérieur.
Les fils électriques sont tendus puis fixés à l'intérieur avec le pistolet à colle. Pour info, la colle n'est pas conductrice donc pas de danger de se prendre une décharge.

Etape 7 : On sort la bière !

Pour fêter la fin du bricolage, qui va nous permettre de finir les zones rocheuses qui viendront entourer la cascade que vous avez pu admirer dans l'édition du 23 Janvier 2018 dernier.

Et maintenant au boulot. Ca va chauffer !

Un autre Tuto
  Mais là j'ai pas essayé. C'est pour faire un beau Seppuku (Hara-kiri pour les roturiers). Bien sûr, je ne vous invite pas à tester la procédure. C'est seulement à titre indicatif. Ils sont trop fort ces japonais.



_________________________________________________


Quoi neuf chez les chasseurs ?
  Et bien on embauche, on embauche chez nos amis les chasseurs. J'ai puisé dans mes stocks pour retrouver quelques figurines de Masaïs. J'ai pris les moins emplumés pour en faire de jeunes futurs adultes pour un scénario de chasse au lion avec Palaeo Diet. Et par la même occasion, cela me servira de jeunes guerriers.

Sous couche marron, c'est plus pratique pour faire des africains.
  Comme d'habitude, les lances sont faites maison. En poils plastique de balais de rue. Elles ont plus l'air vrai que celle vendues par Foundry et surtout plus facile à coller dans la main d'un 28mm. Je préfère un collage solide pour mes armes. On réanime un ou deux guerriers en pliant une jambe ou un bras et l'affaire est bouclée.

Ce soir on mange à sa faim.

  Pour ceux qui chercheraient des bestioles originales à chasser, il existe des varans assez sympa chez Gringo 40 dans leur gamme SF. Vendus avec un perso (2 varans + le perso pour £6.00) ou à la pièce pour £2.00.




et ailleurs ?
  Et bien la très belle gamme de Viking/saxon en 28mm de chez Saxon Miniatures est rachetée par le mastodonte Warlord Games, qui s'est fait une spécialité de racheter la partie commerciale de sculpteurs de talents qui n'ont pas trop le temps ou la capacité à faire du commercial . Cela me rappelle un peu le regretter Alain Touller, qui perdait tout son temps à essayer d'honorer les commandes au lie de se consacrer uniquement à son art. Ici c'est pareil. Le sculpteur l'a avoué lui même sur sa page Facebook. En espérant que WL ne soit pas trop gourmand, comme il le fut avec Immortel Miniatures où les prix piquèrent une pointe en hausse....

Les Berserks.


Le coin détente

  Je viens de commencer "Eagles at war", une nouvelle saga historique (en 3 livres et en anglais pour changer) qui se passe à l'époque de la fameuse bataille du Teutoburg en 9 ap JC où les 3 légions romaines de Varus, furent exterminées par les germains, commandés par Arminius. De l'auteur Ben Kane, j'avais déjà lu sa série sur la 2ème guerre punique. Et je peux vous dire que son style est toujours aussi bon. On s'y croirait. C'est à la fois vivant, héroïque et précis. On suit les aventures du chef germain Arminius et  celles de Tellus le centurion (personnage de fiction). L'auteur mélange ainsi fiction et réalité pour notre plus grand bonheur. Et celui de mon porte monnaie car j'ai eu les 3 livres sur amazon uk pour 3 pences (oui 3 pences) + le port (sur le marketplace donc je dois payer du port par article). Soit en tout : 17 euros ! Faut le faire quand même.



  Et pour illustrer mon propos, voici une page de blog où vous pourrez admirer un grand diorama sur cette bataille qui rend bien l'ambiance qu'il devait y avoir lors d'embuscade.

Le calme avant la tempête et le chaos dans le monde romain.

 _______________________________________


  En parlant de chaos justement, je viens de m'apercevoir (merci frangin) que l'on fête cette année, les 40 ans du punk. On prend encore un coup de vieux avec ce genre de nouvelle. 40 ans, ça compte ! Et l'année prochaine, je fêterais mes 40 ans de jeux avec figurines......Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin déjà !



  "Anarchy in the uk" ! Un de mes préféré. 40 ans avant le Brexit ! Ils étaient visionnaires les punks de l'époque.





  Pendant que l'on parle d'anniversaire, voici un film qui a 50 ans (à sa date de sortie en France,  le 8 mars 1968 alors qu'il est de 1966). Et qui tient toujours la route ! J'ai nommé "Le Bon, La Brute et le Truand", et ces répliques cultes.


__________________________________

  Laissons le mot de la fin, à l'inspecteur Harry, dont je suis fan, qui est lui aussi toujours d'actualité. Ici sur le harcèlement sexuel des femmes dans la rue. Il est trop fort, le mec. Comme le Ré-Animator en somme.



Vous pouvez retourner à vos occupations habituelles.
Portez vous bien les amis.


Le Ré-Animator s'équipe pour cet hiver de meeeeeeeeeeeeeeeeeeerde !













jeudi 15 février 2018

Le Ré-Animator fait la peau ......à un mammouth !

  
  Nouvel épisode de ce blog où je profite de l'occasion pour vous annoncer que j'ai (enfin) repris la peinture de figurines. Occupation que j'avais laissé de côté pour des raisons obscures que je ne me m'explique pas. Un manque de goût peut-être pour cette partie du hobby. Et plutôt que de produire de la merde. Je préfère ne pas y toucher. Le Ré-Animator est-il perfectionniste ? Je ne pense pas mais quand je fais quelque chose, j'essaie  toujours de le faire le mieux possible.
  Et comme excuse supplémentaire, j'ai été occupé par d'autres activités du hobby. Création de décors, de marqueurs de jeu (le mammouth mort), augmentation de mon cheptel de mammouths (avec celui dans le piège) et d'autres animaux. Tout ceci est fait avec de la peinture acrylique donc inodore et me permettant de rester dans la zone de vie dans la maison (cuisine ou salle à manger). Alors que quand je peins des figurines je dois m'isoler dans mon grenier même si celui-ci est isolé (elle est bonne celle là, le Ré-Animator est un comique.). Afin de gêner personnes avec les fortes odeurs de térébenthine (Humbrol et peintures à huile). Après 20 ans de mariage (et oui déjà), le Ré-Animator sait comment manipuler les susceptibilités féminines de son épouse. 😂

  Enfin bref, on y retourne et pour fêter cela, je vous propose de passer à la pièce maitresse du moment ; Le Mammouth blessé ! Comme convenu, Pascal m'a trouvé le dernier mammouth du Nord  - Pas-de-Calais (NPAC pour les initiés) et il me l'a gentiment donné....contre bons soins.  Ce qui montre une certaine naïveté de sa part. Comme si le Ré-Animator allait laisser cette pauvre bête tranquille, en entier, sans la charcuter. Je n'ai pas un côté psychopathe mais j'avais besoin de ce mammouth pour créer une nouvelle réalisation. 


Voici l'idée de la scénette. Le combat pour la vie...ou la mort.
Et cela peut se décliner avec toutes les espèces animales.
La preuve !
Toutes les espèces...


Le tuto, le tuto....
  Maintenant que j'ai une nouvelle victime, ne tardons pas à la découper pour lui redonner le dynamisme nécessaire pour notre scénette. La tête, pour être replacée en position "en colère !" avec une victime prisonnière de la trompe. La jambe, pour la positionner en mode "attention je passe ! , avec un chasseur qui a trébuché et qui va mal finir sa journée de chasse.

La bête est démembrée ! Seulement en 3 parties.
  Pour la tête, il faut la travailler un peu pour lui donner une certaine souplesse afin que la trompe puisse prendre sa nouvelle position. On pourra ainsi garder le corps de la trompe et cela m'évite de devoir sculpter la partie de la trompe qui tient le chasseur. Ce n'est pas que c'est difficile à faire avec la pâte à modeler durcissant à l'air mais ce sera plus homogène.


Détail des découpes de la trompe. Et des doigts de madame Ré-animator.
    Afin de maintenir la trompe plus haut que sa position d'origine, j'introduis un petit morceau de balsa dans le cou afin de la tenir (elle est en plastique plein) par pression, éloigné de son emplacement d'origine. C'est une sorte d'écartèlement mais par l'intérieur. autre avantage, le morceau de bois permet d'avoir un support pour le cou lors du collage. Un conseil ; toujours maximiser les points de collage possible afin d'avoir une transformation solide.


Dispositif pour maintenir la trompe

Vu du dessous. Vous pouvez voir que le Ré-Animator est généreux avec
son pistolet à colle. Il en met beaucoup pour une bonne prise de la position.

    Maintenant occupons nous de la trompe à enrouler. Comme on enroule une trompe en plastique plein. La pression va être énorme sur le point de fixation. Il n'est pas question ici d'utiliser de la colle, même la super super glue x ou y. La trompe n'a qu'une idée en tête (si je puis dire), c'est de revenir en position, donc droite. Le Ré-Animator va donc passer par la bonne vieille technique de la "broche." Utiliser une pointe qui va venir fixer le bout de la trompe sur le corps de cette même trompe à l'endroit où l'on déterminer l'enroulement qui recevra le chasseur prisonnier du mammouth. La broche est dans ce cas précis, un petit clou. Contrairement au trombone, que j'utilise habituellement sur des 28mm, il ne risque pas de se déformer sous la pression de la trompe.

Pose de la fixation (un petit clou) sur le bout de la trompe.

On perce la trompe et son point d'ancrage en même temps.
  Le plus dur est fait. la trompe est en position. Et pour simplifier le montage, je découpe la victime au niveau de la taille afin de redéfinir sa pose avec son buste et ses jambes. Les deux séparés donneront plus de dynamisme à l'action. Le chasseur est un Foundry et provient de la série Sea dogs and swahbuckler. Il s'agit du pack SBO34 Afro Caribean Renegade dont certaines figurines portent des costumes hybrides indigène et européens. Mais ce n'est pas pour tout de suite car avant il faut finir le corps du mammouth.

1er rang, deuxième figurine en partant de la gauche.

 

  Maintenant que notre tête est repositionnée et que la patte est coller à la bonne hauteur. Il faut penser à reboucher tout les trous qui subsistent. Surtout le cou et la gorge qui viennent d'être créés. On bouche le gros des trous avec du polystyrène extrudé. Du vernis-colle pour recouvrir ces zones sensibles. Et le reste avec le pistolet à colle. C'est pour cela qu'il faut protéger avec le vernis-colle, les parties polystyrènes. Sinon la colle chaude peut déformer l'extrudé et bonjour l'ambiance.

On bouche les trous avec le polystyrène extrudé.

Seule la patte n'est pas à boucher mais seulement à coller.

Le détail des zones bouchées.

  On passe ensuite à la fourrure avec l'utilisation de la pâte à modeler durcissant à l'air. C'est un peu sale à manipuler car je l'assouplie avec de l'eau. Comme c'est un produit assez naturel, cela dégorge un peu. Comme si on utilise de l'argile de sculpture. Pourquoi ce matériau ? Et bien, le Ré-animator sait qu'il en existe d'ordre pas du tout salissante et plus facile à manipuler. Comme la Silk Clay. Mais le rendu à la sculpture de la fourrure n'est pas pareil.


On masque les trous avec la pâte à modeler qui sèche à l'air.
Et on sculpte la fourrure avant que cela ne sèche.
L'autre face de la fourrure à faire.

Vue de détail du cou.
    Maintenant que le travail de sculpture est terminé et que tout est bien sec. Je passe une couche de vernis-colle sur ces zones sculptées. Ceci afin de durcir la matière et de la protégée. La pâte à modeler durcissant à l'air a une tendance à devenir sec et friable si on ne fait pas attention. Et pour finir, je bombe le tout avec l'apprêt spécial plastique (meuble de jardin). Qui permet d'envelopper la figurine d'un fin film protecteur isolant. Cela évite les réactions chimiques entre les matériaux et les peintures et renforce l'application de la peinture.

  Avant la sous couche (marron), je place des projectiles dans l'animal afin de donner encore plus de vie à ma création. Les flèches et les javelots sont fait à base de poils de balais de rue. Mais, ça je crois que vous vous en doutiez. Rajoutons notre victime et en avant pour la peinture !


On commence la mise en scène avec le chasseur en mauvaise posture.

Un autre angle de la victime.


Détail de la prise du mammouth.
   La peinture du mammouth est terminée et il faut maintenant penser à faire les autres chasseurs. Un qui va être le courageux qui défend ces collègues. Et l'autre, qui était aussi intrépide que son pote mais qui va finir sous les pattes du monstre. Style, ; "j'ai glissé chef !" .

  Le chasseur encore valide est une transformation d'un......fanatique viking (Berserk). Et oui, si vous suivez depuis pas mal de temps ce blog, vous avez déjà vu ce type de transformation. On prend un gars avec la pose d'un mec qui va frapper avec sa hache. Et on lui enlève pour le ré équiper avec une lance, mais dans l'autre sens ! Voir ici pour une version esclave en révolte et ici pour une version acrobatique. Vous remarquerez qu'il ne s'agit jamais de la même référence de figurine...
  Pour accentuer l'action, entreprise par cette figurine ; Frapper le mammouth dans le poitrail. J'ai seulement plié sa jambe arrière afin de faire remonter l'axe de son pieux vers le poitrail du pachyderme. Le bout de pieu vient d'un des hommes préhistoriques de chez Coppelstone. il est introduit dans le manche de la hache. Ni vu mais connu seulement par vous.

Le chasseur intrépide.
  L'autre chasseur, future victime, est un simple travail de peinture. Il s'agit d'un guerrier africain de l'excellente série de chez Foundry "Dark Africa", qui a été peint en mode européen. Type caucasien comme il dise à la police. C'est une des plus simple transformation de figurine que l'on peut faire ; prendre une figurine "typée" et la peindre avec une couleur de peau opposée.

Le chasseur qui fut intrépide.
Au pré-soclage avant l'arrivée du mammouth sur le socle.
  Maintenant que tout le monde est peint. Il faut passer à l'assemblage de la scénette. Le pachyderme doit être calé pour plus de stabilité dans la pose que je veux lui donner. Viennent ensuite les décors. Arbre et rocher, et le guerrier intrépide.


Prêt pour le soclage final.

L'autre face, avec les cales visibles sous deux pieds du mamouth.

Un rocher et un arbre pour la déco.
En y regardant de plus prêt, j'ai oublié de finir les flèches plantées dans le corps de l'animal.

Détail du combat pour la vie....ou la mort.

  Et on arrive au résultat final !










Coin de neuf ? docteur ?
  Avec les fêtes, ma belle-soeur a eu la bonne idée de m'offrir quelques figurines Reaper Bones. J'en suis fort ravi. J'avais lister des Bones dernière génération et j'ai eu bon goût. Le plastic est moins souple que les premières références (Bones I et II), ce dont je ne me plaint pas, au contraire ! J'ai eu un genre Razorback (Wereboar), un loup (Garou), des Yétis (pour faire des grands singes dangeureux ou des Hominidés moins évolués), un nain avec sa pinte et son tonneau (modèle Nervien, sûrement), et un Ours debout qui viendra faire un tour du côté des parties de chasses Préhistoriques.

Un Foundry en comparaison avec l'ours. On peut voir qu'il a exactement
la taille qu'il faut venir le trouble fête lors d'une partie de Palaeo Diet.

Cela fait peur. Non ?


On rajoute le "Razorback" et le Yéti pour la photo de famille

  A noter que le Razorback pourrait figurer dans une équipe de Bloodbowl car il a exactement la pose d'un joueur de première ligne, en pleine action. Je ne joue pas à bloodbowl et je ne tiens pas a y remettre les pieds sinon je vais trop me disperser.....façon puzzle.


Il fonce dans le tas !
___________________________________

Coin détente

  Tient en parlant de Psychopathe, on se passe une petite chanson en vidéo pour se rappeler le bon vieux temps ? Alllez c'est parti avec ......une version acoustique :


    Les Talking Heads ! Men ! Et le clip aussi , pour la route :




  Mais revenons à des choses moins sérieuses. Et on clôture cette édition avec mon groupe déglingué préféré. Stellla. C'est du belge mais cela ne se fume pas. on l'écoute et on rigole sur les jeux de mots pourris.



_____________________________________________
  On ne pouvait pas tomber plus raccord que ça : Un film qui concerne PALAEO DIET ! Oui vous avez bien lu ! On va pouvoir plonger dans l'époque avec ALFA



  Et on nous annonce aussi la sortie d'un péplum qui répond au doux nom de  : SAMSON. On peut toujours y croire mais j'ai des doutes. La qualité des films actuels n'est pas au plus haut et que dire des scénaristes qui vont re pomper des vieux film pour en faire des neufs...Aurons nous encore affaire à un nanard de chez nanard ?



____________________________________________



Portez vous bien et attendons que les beaux jours reviennent.....un jour


C'est quoi cet hiver de meeeeeerde !