lundi 8 juillet 2019

Le Ré-Animator en a plein la raie !

  Ami lecteur si tu pensais voir des choses grivoises, passes ton chemin car je veux parler cette fois-ci du poisson : la Raie. Et pas d'autre chose ! Bande de gros pervers !


C'est vendredi, c'est le jour du poisson
  
  Revenons à notre raie en plastique au prix fort modique, voir nul. Le but est de faire une belle pièce de jeu pour OGAM. Pour un Héros ou un Dieu Polynésien. Je ne sais pas encore. Le tout en action s'il vous plait.
  Pour ceux qui ne connaissent pas cet animal au look inquiétant, je leur conseille vivement de regarder ce magnifique documentaire sur le sujet. Ce qui est le prétexte à la création de cette nouvelle réalisation. J'avais l'idée en tête mais je n'étais pas sûr que les raies Manta étaient capables de se propulser hors de l'eau. Sinon, mon camarade Pierre m'aurait tout de suite rappeler à l'ordre pour mon manque de rigueur.  Donc cette vérification était nécessaire.



  Maintenant que vous connaissez le motif, voici la façon de procéder. On prend notre animal et on lui perce la raie. Euh l'arrière train à l'endroit où aurait dû se trouver la queue du bestiau. Le fabricant l'ayant oublié, cela nous facilite la tâche car il n'y a pas d'amputation à faire. On perce et c'est tout. Et personne ne se plaint.

  On perce l'arrière pour y loger une queue de raie, faite maison avec un gros trombone de bureau (version liasse). la fin du trombone servant comme base pour assoir la stabilité de la figurine. Le plastique est de bonne qualité et pas caoutchouteux, mais ferme.

La position de décollage est toute trouvée, et stable en plus.

Vu de dos.

Et de profile.
  Ensuite, il a fallu faire un choix pour sélectionner un passager/cavalier. Au début, je pensais utiliser une figurine dans les 54mm pour figurer un dieu. Tous mes Dieux à OGAM sont d'une taille importante par rapport aux 28mm représentant les Légendes à formes humaines et les simples Mortels. Pour finir, j'ai opter pour du 28mm. Comme cela, on peut avoir une Légende ou un Dieu (à forme humaine) à taille humaine.
  Par soucis de facilité de réalisation, j'ai opté pour une figurine déjà en position assise alors que j'étais parti sur une idée de pose debout triomphante ! Non pas que c'était impossible mais que pour une question de logique ; si le cavalier est debout, il se tient comment ? Avec des rênes ? Sur une Raie ? Bref, j'ai pas voulu trop pousser la réflexion et je suis passé au plan S. Comme Simple.
  J'ai opté pour un sorcier Africain de chez Foundry qui n'attendait que cela. Et il est devenu en quelques minutes un Dieu vivant (ou un Héros). Il a perdu sa marmite, son bâton et sa main gauche aussi. Mais là c'était pas prévu. Elle est partie avec la marmite du gars. Pas grave, on a toujours dans la boîte à rabiots un bras en plastique de trop qui va gentiment accepter de donner sa main pour la bonne cause. Le socle a aussi été enlevé en essayant de préserver au maximum les pieds du sorcier.

L'original, chez lui, à domicile.

  Maintenant que nous avons notre "victime", il va falloir la placer en position sur notre Raie Manta. Comme toujours pour des figurines en équilibre précaire ou a risque, je m'efforce d'avoir plusieurs points d'attaches afin d'augmenter mes chances de ne pas la voir exploser en plein vol lors des manipulations de jeux. Même en faisant attention, on a toujours ce type de risque.
  Ici, le sorcier a une tige dans la base des pieds et du corps (vu qu'il est accroupi) qui rentre dans le corps de la Raie. Son bâton magique fixé dans sa main est lui aussi planté dans le corps du bestiau. Nous avons nos deux points d'attaches !

On est bien en place sur sa monture. 



On peut voir le point d'attache du bâton.
  Le gros du travail pour le rendu de notre création est fini. Maintenant il va falloir passer à la phase "mise en condition" pour scénariser notre figurine. Qui dit entrer dans l'eau ou en sortir, dit éclaboussures ! Ben oui, une Raie Manta géante fait de sacré "Splash" quand elle s'ébat joyeusement dans l'eau. Donc faut réfléchir. Comment faire des effets d'eau éclaboussés qui rendent bien en miniature ?
  Ben, avec le fameux pistolet à colle pardi ! L'arme absolue du bricoleur du dimanche, du prof d'art plastique et du Ré-Animator. On a l'outil mais faut la méthode. Sachant que certains plastiques fondent sous la chaleur du pistolet, il faut en trouver un qui ne pas se déformer au contact de la colle chaude. Oubliez les bouteilles plastiques translucides. Elles gondolent facilement. Il faut une certaine épaisseur pour éviter cela. Ma solution ? Une feuille adhésive (et translucide) qui sert à recouvrir les livres. Pour mon cas, c'était facile à trouver car je bosse en Bibliothèque. Donc avec une chute, j'ai trouvé mon bonheur. J'ai collé le morceau de feuille sur elle même afin de doubler son épaisseur. Et à ma grande surprise, la feuille n'a pas bonché quand je l'ai striée avec de fines lignes de colle chaude, qui servent à simuler les gerbes d'eau.


La feuille est découpé à la forme des ailes de la Raie Manta.
  Les deux faces sont passées à la colle. Et surtout les bords afin de masquer la jonction et de proposer une gerbe d'eau assez réaliste pour du 28mm. On est pas non plus dans le modélisme, je vous le rappelle ! J'ai pas que ça à faire, mon bon monsieur ! La colle alourdie la feuille est c'est encore mieux car ainsi elle sera plus facile à manipuler.

A première vue, cela semble bizarre mais on aura le rendu désiré.
  Une fois que c'est sec. En gros, quelques minutes plus tard. On colle la gerbe d'eau sous les ailes et on déborde un peu au dessus du bord des ailes pour simuler l'eau qui redescend vers le point de départ de la Raie.

La vue, sous le ventre.

On a même une impression de vitesse sous cet angle.
  Le plus dur quand on est à ce stade, c'est de savoir comment faire pour fixer tout ça au socle. Le socle est en mdf, récupéré sur un fond de tiroir ou assimilé. On va pas s'emmerder à en acheter alors que l'on en trouve sur les meubles, les tiroirs. Je récupère souvent ce mdf pour des socles de grosses pièces quand je me débarrasse de vieux meubles.
  Pour l'eau, j'utilise de la colle à carrelage déjà teintée en bleu. Le produit est donc homogène et on évite ainsi de voir des coups de pinceaux car ce type de matériaux boit une partie de votre peinture.      Donc si vous avez un bleu foncé à mettre, il risque de devenir bleu ciel. Et il vous faudra plusieurs passes pour arriver à votre teinte tant désirée. Je peins un bleu foncé au dessus, qui est naturellement bu par la colle à carrelage. Mais il reste quasiment de la même teinte que la couleur qui a été appliquée. Les bleus se fondent. Un dry brush de bleu ciel et on a notre base pour la phase de déco.      De la colle à carrelage blanche est passée sur la crête des vagues pour accentuer la notion de mouvement. Un peu de bleu est dilué pour être passé dans le bas de la gerbe d'eau. 
La gerbe d'eau est coupée à certain endroit afin de faciliter son placement.

Pour être bleu, c'est bleu mais la colle va atténuer la couleur.
  On rajoute le gadget visuel en dessinant un requin au crayon gris qui représentera l'ombre du squale à travers les vagues de la surface l'eau. Je repeins en couleur grise l'ombre (claire et foncée) pour augmenter l'impression d'avoir un requin en surface.

Placement de produit !
 Il est maintenant temps d'enduire le socle au pistolet à colle. On prendra soin de ne pas laisser traîner la gerbe d'eau sur le socle pour passer le pistolet. Système D mais cela marche. En passant la colle on s'arrange pour faire des effets de vagues afin de créer des ondulations.

La gerbe d'eau est relevée pour laisser passer le pistolet plus facilement
et aussi pour qu'elle ne colle pas aux vagues dans une mauvaise position.
  
  Une fois que le socle est enduit, il faut penser à coller l'aileron du requin et à redessiner au pistolet à colle, les vagues créées par le tirant d'eau de ce même aileron.

J'aurais dû peindre le requin en beaucoup plus foncé. J'ai dû le
repeindre au dessus des vagues et repaser une petite couche de colle.
    Une fois que le requin est placé, il faut penser à confectionner les éclaboussures de la gerbe d'eau. 
Cette fois, j'ai sélectionné une bouteille de jus d'orange car le plastique semble plus résistant que celui d'une simple bouteille d'eau gazeuse. Oui le Ré-Animator boit de l'eau assez souvent.
  On découpe un morceau de la longueur voulue et on y découpe des "flammes" qui recevront la colle chaude qui sous l'effet de la chaleur vont se déformer et donner cet aspect irrégulier. Attention, la chaleur entraîne un phénomène de rétractation du plastique sur lui même. Donc il faut savoir que ce phénomène se produit du côté où la colle est passée. Une fois sec, il ne bougera plus et gardera la forme donnée par la chaleur. Ensuite, on passe la colle chaude de l'autre côté et normalement, la forme restera dans sa position initiale. Ensuite je crois que cela dépend de la qualité du plastique.
  
Le Avant-Après pour les éclaboussures.
  Quand le tout est sec, on peut coller la gerbe d'eau au socle dans la position recherchée et assembler les éclaboussures. Un fin filet de colle est placé à la jonction des éclaboussures et de la gerbe d'eau afin de créer des remous d'eau en tapotant la colle avec un cul de pinceau quand la colle est encore chaude. On obtient un effet "bouillonnant" moins translucide que la colle chaude non travaillée.

  Je passe une couche de vernis-colle afin d'augmenter le brillant de mon eau car la colle chaude est parfois un peu mat en séchant.

  Voilà, vous avez fini votre socle original et unique au monde car c'est vous qui l'avez créer de vos petites mains agiles...Par contre , j'ai pas fini la peinture du personnage dessus. Donc j'y retourne pour finaliser cela.

Le requin est un peu visible. La prochaine fois, je le peins en noir et/ou gris très foncé.

On peut voir le perso non fini...

En regardant de prêt, on peut apercevoir l'effet "bouillonnant" de l'eau.

Idem de dos.

Les bulles que l'on peut voir dans la base de la gerbe 
d'eau est dû au vernis colle qui est entrain de sécher.

La vue surplombant le requin.

  Et pour compléter le sujet, j'ai fini aussi le soclage des mes crabes géants. Je n'ai plus qu'à leur trouver le profil qui va bien et ils iront rejoindre les guerriers Polynésiens sur l'étagère.

Soclage de plage, c'est l'été après tout.
Y en a un qui a bougé ! Ou plusieurs ?

Et de l'autre côté du monde ?

  Enfin pas si loin que cela. L'armée Inca vient de recevoir ces premiers guerriers. Les autres attendent que j'ai 5 minutes pour faire la finition. On y trouvera des frondeurs fait maison, vu que Foundry n'en produit pas....Comme quoi, même les grandes marquent passent à côté de choses évidentes. Les frondes sont en feuille de plomb pliée en deux sur la longueur. La balle de fronde est faite avec une goutte de superglue, versée dans l'espace laissé lord de la pliure de la fronde.

Faut que cela pète en couleur, une armée Inca !





Un chef de guerre et deux potes à lui.
  Les Hallebardes viennent de chez Outpost car je n'en avait pas dans le lot que j'ai récupéré. Elles sont tout à fait adaptées aux figurines Foundry. Et c'est du plomb rigide donc pour des armes c'est fort intéressant.

C'est pour améliorer l'ordinaire. Ce soir c'est lama à la cantine.

  Et pour finir le sujet OGAM, j'ai commencé le socle pour la Prêtresse/Légende Amazonienne dans sa version à pied. Rappelez vous, la meuf sur le perroquet géant. J'ai opté pour une scénette avec des prêtres. Mais ça c'est pour une prochaine fois.

Ils n'ont pas l'air de sacrés déconneurs, ces deux là.

Un indice: Un feu de camp avec une led !

____________________________________

  En parlant de raie, on se quitter en remuant le popotin avec Midnight Star et son single "Midas Touch". C'est mythologique mais vu par le Funk . Par contre, je vais refaire mon brushing et m'acheter une tonne de laque...



  Et on fini en beauté, sur le plan vestimentaire comme musical ! Avec le Soul Train !



Allez, portez vous bien les aminches !
Et à la prochaine.

Fait moins chaud mais encore trop pour que mon rendement peinture puisse remonter !

_______________________________________




lundi 24 juin 2019

Le Ré-Animator danse avec les loups.

  Et les autres bestioles aussi mais plus spécialement les loups cette fois-ci. Vous comprendrez assez vite de quoi je veux parler en suivant cet article.

Loups en folie, et plein d'autres choses...

  Oui je sais, j'en avais déjà ! Allez voir ici pour le constater par vous même. Alors pourquoi je reviens sur le sujet ? Et bien c'est très simple. Le Ré-Animator n'était pas satisfait de ces loups qui étaient de la récupération, retrouvé dans sa montagne de plomb.
  L'autre jour, je parcourais le site web de Tiger Miniatures et je suis tombé sur cette référence : IC 14 Wolf pack (£4.95) de leur gamme Ice Station LIMA.
Et bingo, j'ai accroché immédiatement aux poses et j'ai décoché ma CB pour en prendre 2 packs (et d'autres trucs pour amortir les frais de port) ! Une meute c'est une meute. Donc 10 loups c'est pas mal pour commencé un élevage.


5 loups pour £4.95, c'est pas mal.

  Sur les deux packs, je n'ai touché qu'à un seul loup, pour en faire un mâle Alpha. Sur les autres, j'ai seulement plié des queues dans le sens opposé de la pose d'origine sur tous les doublons. L'Alpha est seulement placé sur un rocher pour montrer sa stature de dominant. Un peu de déco autour et le tour est joué. C'est simple, efficace et suffisant pour donner du mordant à cette meute.

La pose d'origine et sa version ALpha (avec le doublon).
  Le socle de l'Alpha est coupé au centre afin de ne garder que la partie avant et arrière de la base. Pourquoi ? Pour pouvoir mieux placer sur la pente, l'Alpha, afin de lui donner une pose plus naturel et moins rigide. Subtil non ?

La meute.

L'Alpha.

La meute au grand complet.
Manque plus que le son pour s'y croire.
  Dans le même temps, j'en ai profité pour faire des Lamas. Aucun rapport avec les loups mais je les avais eu avec les incas. Donc je les ai terminés aussi vite que les loups pour avoir de la variété dans mes animaux. Les cous ont été pliés et un des lamas a été transformé en lama broutant. Le cou est coupé et repositionné dans la position voulue. Encore merci au pistolet à colle qui m'a permis de faire cela facilement. Un peu de colle Polymer au dessus et on ne voit aucun raccord.



  Toutes ces bestioles peuvent servir pour refaire des parties de chasses Préhistoriques avec la règle Palaeo Diet ou pour des unités de Mortels pour la règle Of Gods and Mortals. Les loups pouvant même devenir des chiens de guerres pour les armées celtes. Un rapport de bataille récent se trouve ici pour ceux qui veulent identifier le style de jeu que cela concerne.

  En parlant de Palaeo Diet, voici de quoi vous remettre en mémoire au sujet de la chasse aux temps préhistoriques, avec cette partie jouée lors de la porte ouverte/convention du Club Les Nerviens, l'année passée. C'est ici . Un blogger, Vagabond du LAF, vous propose un scénario avec moultes et moultes rebondissements sur son site. C'est fort distrayant et cela m'a donné envie de m'y replonger tôt ou tard.

Implorons les dieux !

  J'ai retrouvé dans ma boîte à rabiots, un vieux Totem Playmobil un peu cassé. Lequel ne peut que me tenter de le convertir en autre chose. Mais tout en restant dans le terme spirituel de l'objet : Totem un jour, Tiki toujours.
  Et oui, un élément de décor pour l'armée Polynésienne. C'est trop facile car quand on le regarde, on ne voit que ça. Enfin, pour c'est évident ! Ce totem veut devenir un Tiki ! C'est sûr les amis.


Totem maintenant mais plus pour longtemps.
  Enfin quand je dis un Tiki, c'est plutôt trois que nous allons avoir. Oui trois ! Regardez la photo suivante pour vous en convaincre. Après un coup de scie, vous avez trois Tiki pour le prix d'un Totem.

1+1+1 = 3 ! Le compte est bon, Bertrand ?

Texturé et peint, on attend plus que le soclage.

    En parlant du soclage, le voilà. Sur une base type mdf pour éviter de possibles déformations.












  Et comme je suis sur plusieurs projets en même temps, voici la prochaine réalisation du Ré-Animator sur le projet OGAM Maori ; Une Raie Manta géante pour Héros ou Dieu ! Ouais, rien que ça. Je ne doute de rien ! J'ai encore quelques guerriers à vous montrer mais ils sont à la finition, donc on va s'arrêter là sur ce sujet.

Comme quoi, il faut garder les jouets de bain des enfants. Même les plus improbables.


__________________________________________



Elle aussi, elle a un gros Tiki !
________________________________________

  Comme la canicule vient de se pointer, je vais sûrement avoir du mal à peindre sous des températures tropicales. On va donc faire d'autres activités, moins risquées sous ce climat.

Le Pulco m'a tué ! Putain de canicule au boulot !
Allez portez vous bien et à la prochaine fois.
Là-dessus, je ne refuserai pas une petite mousse, moi

Cela ne s'invente pas ! C'est une bière de Douai....