mardi 19 mars 2019

Le Ré-Animator essaye de finir un truc jusqu'au bout...


  Comme le titre l'indique, j'ai du mal à finir quelque chose en ce moment car je développe beaucoup de choses afin de laisser fonctionner l'imagination et la créativité. La mise en marche d'un projet démarre au quart de tour mais il arrive que j'ai moins de temps pour aboutir au résultat final et vous le présenter complètement fini.  


Soclage du Golem de Corail

  C'est l'opération finale qui va donner vit à ce monstre (Legend en langage OGAM). Tous les ingrédients sont réunis pour réaliser une scénette originale. La victime a été rajoutée dans la main gauche du Golem. C'est un frondeur Mycénien, tout nu. Donc, il peut devenir facilement un "sauvage" des tropiques. C'est la peinture qui va faire le travail.

Empalé pour la peinture. Il sera planté avec la
même tige dans la paume de la main du Golem.

  Le socle est fait d'un rocher (sur mesure pour donner l'illusion que la main repose dessus), d'un morceau de plage et de rivage (de l'eau). Comme toujours, faire de l'eau c'est délicat. J'utilise de la colle à carrelage teinte en bleu comme fond. Ensuite, plusieurs solutions sont possibles :
* Un dry brush de blanc sur les crêtes de vagues et on passe du vernis colle en plusieurs fois pour
   faire briller et donner de la profondeur. Un nouveau dry brush de blanc pour faire ressortir les 
   arrêtes.
* Passer le pistolet à colle au dessus pour donner de l'épaisseur, en faisant des effets de "vagues".
   Passer un peu de colle à carrelage et repasser un dry brush de blanc sur les crêtes.
* Coller au pistolet à colle du film alimentaire, pour augmenter l'effet vagues sans trop d'épaisseur.
   Passer du vernis-colle au dessus du film pour le fixer. Ou repasser du pistolet à colle sans trop
   d'épaisseur.

  Dans ce cas présent, j'ai opté pour la solution n°2. Seul soucis, la colle est en épaisseur à l'endroit où j'ai crée des vagues. Donc le bleu est moins visible car assez loin de la surface. Mais l'effet vagues finissant sur le rivage est assez convaincant. J'ai utilisé une tête plate pour l'embout du pistolet à colle car j'en ai un qui peut recevoir plusieurs types d'embouts....C'est pas beau ça ?

Et voilà le monstre en action, presque terminé.





On pourra remarquer la victime dans la main gauche.
  Attention, le rendu de l'eau n'est pas tout à fait de cette couleur mais avec le soleil de ce week-end, j'ai obtenu un effet qui n'est pas tout à fait comme cela au naturel. Il est moins scintillant en vrai. Je vais revernir au dessus de l'eau avec du Vernis-Colle, après le passage au vernis habituel.


Le dieu Ruaumoko.

  Il est terminé ! Enfin un de fait, ouais ! Avec son montage électrique et son décor assez original (voir ici), il m'a pris du temps......pour me décider à le socler. L'opération la plus simple dans tout ce processus. C'est con, non ?

Cela va chauffer !

Au doux soleil du Nord, voici le dieu des tremblements de terre qui arrive !

Quand la Led est en action.

Le Mapinguari

  Il est bloqué sur la table de peinture. Bien avancé mais je n'ai pas peint depuis longtemps donc il va falloir que je me fasse violence. Quand je dis peindre, je sous-entends avec mes peintures Humbrol et huiles. Les grosses pièces sont généralement faites avec de l'Acrylique et tout le reste avec des produits qui sentent assez fort (diluant à la térébenthine) et que je dois utiliser dans mon repère pour ne pas gêner la petite famille.

Le bestiaux terminé !
  Sa victime est faite avec un frondeur Mycénien de chez Redoubt (encore un). Les griffes du monstre sont faites avec ses griffes d'origine mais aplaties avec une pince pour leur donner le look de celles d'un "Paresseux". Je trouvais cela logique pour un animal représentant un mélange d'hominidé poilus (comme Big Foot) et de Paresseux géant.

La victime est préparée pour la planter dans la paume du monstre.
Les griffes sont recollées de l'autre côté à la sortie du poitrail.









Nouvelles acquisitions

  Et cela part dans tous les coins. Des crabes de chez ALiExpress (de différentes espèces), pour faire des créatures dangereuses pour OGAM/AdSOBH. Des prêtes Mayas et une princesse pour faire des sorciers des tropiques ou d'Amazonie. Un serpent géant(AliExpress) pour faire un monstre de la Mythologie Tupi-Guarani ; Le serpent de feu Boatatà, Un faucon (AliExpress) pour faire la version volante de Maui....
La prêtresse en version debout et chevauchant.

Les crabes et une figurine Foundry 28mm comme comparaison d'échelle.

Les prêtes Mayas Outpost.

Les porteurs Aztec et Tlaxalans que le propriétaire d'Outpost a gentiment
mixé pour que j'ai un exemplaire de chaque sans devoir acheter 2 packs.

Le serpent géant avec un Inca Foundry 28mm pour comparaison.

Maui dans sa version Faucon.

______________________________________________________


  On va arrêter là cette débauche de nouvelles. Surtout que cela signifie que je vais devoir travailler dessus maintenant que j'ai reçu toutes ces merveilles.

Après un bon brainstorming, Le Ré-Animator se relâche !

  Et on se retrouve pour une prochaine édition dés que les dieux le veulent. On se quitte en musique avec The Jam pour répondre à sa Majesté L'Empereur pour son post au sujet des Punks . Toute ma jeunesse, déjà si lointaine. sniff
Portez vous bien les amis.


Puis Lena Lovitch, la Nina Hagen anglaise .

et ensuite je suis passé un peu au Ska...


  Comme vous êtes sage, je vous mets un truc récent, sinon vous allez croire que je ne fais que dans la Nostalgie.


mercredi 6 mars 2019

Sous les tropiques, le Ré-Animator s'active.

  Et oui, je suis toujours dans mon trip Maori/Polynésie/Amérique du Sud et je vais donc continuer à vous casser les pieds avec . On commence avec une grosse pièce pour montrer que cela ne rigole pas ici ! Et ceci, malgré le bricolage que j'ai à finir à la maison (grenier), les activités de la petite à gérer  (bricolage, sport...) et les problèmes de santé de madame qui m'oblige à jouer le rôle de chevalier servant-ambulancier-chauffer et coursier...


Golem de Corail/de récifs

  Pour accompagner une armée Maori/Polynésienne, j'ai trouvé qu'un Golem couleur local pourrait faire joli dans le paysage. Comme j'ai déjà une version pierre/roche, j'ai un bon visuel pour imaginer une version des îles. De plus, Reaper Bones vient de sortir sa version du Golem de corail. On a donc un bon exemple pour réaliser le notre. Enfin le mien, que nous réaliserons avec moins de détail car tout est fait à la main ici et j'ai choses à faire en parallèle de ce Golem.

De face.

De dos

  Comme l'élémentaire de pierre/de roche, on part sur une base fil électrique et polystyrène extrudé. Pour savoir comment faire, reportez vous à l'article concerné, ici. Le seule chose à faire pour identifier notre nouvel comme faisant parti de la barrière de corail c'est de le décorer avec des éléments maritime comme du corail...C'est pas con ça ! Bon maintenant on réfléchir à la façon de faire du corail en 28mm.
La pose de départ, sans les bras.


La vue de dos.
  Ici, chez le Ré-Animator, on s'embête pas trop avec des procédés trop difficiles, qui empêcheraient le lecteur de base de reproduire chez lui, les merveilles que je me tue à vous présenter dans les colonnes de ce blog. Donc faisons simple.
  On pourrait faire de la sculpture pour le corail ? Avec du Green Stuff ou de la pâte à modeler durcissant à l'air, par exemple. Oui mais c'est long et bien chiant à faire. Faisons plus simple, en jetant un coup d'oeil dans le stock de plantes d'aquarium qui ont servi à réaliser du terrain de jungle. Et j'ai trouvé aussi des plantes fluo d'aquarium dans mon grenier......et je n'ai pas d'aquarium. Bizarre, non ?
Bref, on cherche dans le stock des types de plantes qui donneront l'illusion de ressembler à du corail après les avoir découpées et recollées en bouquet avec le pistolet à colle.

Le genre de plantes d'aquarium.


Le Golem (et ses bras) avant d'être enduit et décoré de corail...

Recouvert d'une solution rugueuse, il est prêt pour recevoir le corail



  Pour le corail j'ai aussi testé la sculpture sur feuille Playmobil avec un fer à souder. Et bien, cela marche ! Le tout est de voir comment cela va rendre à la peinture.


Le corail Playmobil
  La pose du Golem peut vous paraître étrange mais c'est parce qu'il en pleine action, un pied sur la plage et un autre dans la mer. Son bras droit doit s'appuyer sur un rocher alors qu'il sort de mer pour aller claquer la gueule à quelques habitants du bord de mer (Maoris/Polynésiens/Migrants - Rayer la mention inutile). Dans sa main gauche, il tiendra un habitant qu'il vient d'attraper. A ses pieds, mais rien n'est encore fixé, un corps sous un de ses pieds et/ou un indigène entrain de fuir.

Le début du placement du corail. En comparaison d'échelle, un Foundry devenu Maori.


  Et enfin, la peinture du monstre . Il manque encore quelques détails mais il est bientôt prêt pour le soclage et la mise en place de la scène où il joue le rôle du gars qu'il ne fallait pas déranger.

Certains coraux sont fait avec simplement de la colle provenant du pistolet à colle.
La photo ne rend pas hommage à la figurine. Désolé

Et Pendant ce temps là ....

  Le test de peinture sur mes premier Incas a commencé. C'est aussi pour avoir le plaisir de réaliser la litière de l'Empereur. Pas le camarade qui tient ce blog, mais le grand chef des Incas. Le gars qui part à la bataille en litière et qui dirige son armée depuis cette plate forme.

L'Empereur....du wargame et ses fans.

L'Empereur Inca et son fan club en balade.
  L'avantage de commander chez Outpost Wargames Services, c'est que Jeff est fort à l'écoute des clients et il est très réactif pour vous satisfaire. Vous pouvez négocier avec lui pour adapter certains packaging selon vos besoins du moment. C'est fort agréable et cela vous évite de vous retrouver avec des doublons ou des accessoires que vous n'aviez pas besoin. Les figurines sont compatibles avec des Foundry. Les têtes peuvent paraître un peu grande mais cet effet disparaît à la peinture...
  J'ai donc commandés les porteurs de la litière, sans la litière. Pourquoi ? Et bien en premier lieu, j'avais pas envie de rajouter quelques euros pour l'avoir mais surtout à cause de son poids. C'est le genre de pièce assez lourde en plomb et difficile à monter et encore pire à placer sur les porteurs. Ma solution ? Réaliser la litière avec un matériel léger pour alléger la tâche des porteurs. Idem, cela va me permettre de mettre au point un système d'assemblage facile.

La panier Playmobil vu de haut.
  Les Porteurs sont donc livrés avec les bras prêt à recevoir la litière. On utilisera des bâtons de  sucettes Chuppa Chop (creux) pour recevoir les montant de la litière que j'ai réalisé avec un panier Playmobil et des tiges de trombones de liasse.

Les porteurs et leur bâton de sucette.

La litière est terminée.

Montage à blanc des porteurs.
  Le tout est maintenant à la peinture pour l'instant. Je viens de recevoir l'Inca pour mettre dedans . Je l'ai pris chez Outpost où il est produit en deux versions (debout ou assis). Encore un grand merci à Jeff pour son aide.

  Et pour conclure cet épisode Inca, allez voir cette bande annonce sur un film quasiment inconnu ("The royal hunt of the sun"), qui parle de la conquête du Pérou. Vous avez le film ici en VO !



Et la lecture ?

  Et bien maintenant que l'on a fini le dernier Ben Kane, on est bien embêté. Mais, le Ré-Animator a de la ressource. A noël, il a réussi a se faire offrir une saga sur les vikings et les débuts des incursions en Angleterre (Mercie et Wessex) et en France (de Charlemagne). Cela s'appelle RAVEN et c'est pas mal. Beaucoup de combats mais la rédaction est moins fluide qu'un Ben Kane. Faut un peu s'accrocher au début. 


Le résumé en VO : "...In a thrilling adventure of brotherhood, warfare, and treachery, Giles Kristian takes us into ninth-century England, a world of darkness, epic conflict, and an unforgiving God served by powerful priests. On ships shaped like dragons, bristling with oars and armor, Jarl Sigurd and his fierce Norsemen have come in search of riches. And riches they are promised, by an English ruler who sends Sigurd and his wolves to steal a holy manuscript from another kingdom. Osric, an orphan boy, sees beyond the terror of these warriors, and somehow knows the heathens’ tongue. Renamed Raven, rechristened in blood, he will join them. They are his people. And they will be his fate...."

___________________________________________

  C'est tout pour cette fois car le mois de Mars vient de me rattraper alors que cet article est prêt depuis fin Février. Bordel, le temps passe trop vite et même en prenant de l'avance, je n'arrive pas à finir dans les délais.
  Je vous laisse avec cet état d'âme et j'espère vous retrouver la prochaine fois avec la suite de nos aventures....au bon grès de notre imagination et de notre motivation !

  Portez vous bien !
Quoi qu'il en soit, le Ré-Animator reste Zen.






lundi 18 février 2019

Les Dieux sont avec le Ré-Animator



  Et oui, ils sont mes nouveaux partenaires.....Pour le hobby. Car vous la vie de tous les jours, je dois continuer à me démerder tout seul. Là, ils sont aux abonnés absents ! Bref, on revient sur le principal sujet qui m'intéresse actuellement : Continuer mes Projets OGAM (Of God And Mortals - règle de combats mythologiques sur un système de jeu de type Actions-Réactions de chez Ganesha Games). Le but étant d'arriver à finir au moins deux armées pour lancer les tests de jeux.

  Le problème ici, c'est que j'ai beaucoup d'idées de transformations de figurines et j'essaye de les réaliser au plus vite, tant que la motivation est là. C'est à ce moment de production où j'obtiens les meilleurs résultats en transformations. Le sujet est fort riche donc les idées fusent ! Tout en maitrisant mon budget, vu que je tape dans mes stocks ou dans des figurines trouvées dans les jouets des enfants ou sur ALiExpress. Mon fournisseur de bricoles pas cher et parfois originales. 


Les polynésiens (Maoris y compris)

  Le nombre de guerriers augmente au fur et à mesures que je récupère des figurines à droite et à gauche. Le site du Colonel Bill me permet de trouver celles qui me manquent. Les autres proviennent de trocs, notamment sur le Lead Adventure Forum .
Les guerriers Azende font une bonne base pour faire des Maoris.

  J'en profites pour vous expliquer comment arriver à reconvertir un guerrier africain de chez Foundry en guerrier Maori, par exemple.
  Le travail consiste essentiellement à "casser" le look africain pour le remplacer par son équivalent Polynésien. On prend donc les caractéristique d'un guerrier Maori type pour tenter de le reproduire sur un guerrier africain. Pour se faire, on va travailler la coiffure, le pagne et l'armement. Avec ces trois éléments, ils nous sera possible d'obtenir la métamorphose désirée.

La coiffure
Assez variée chez les Maoris, avec des cheveux tirés, avec ou sans noeux sur le haut de la tête, ou laissés décoiffés ou volant. Des petites plumes plantés sur le noeux ou le haut du crâne accentue la transformation. Ces plumes sont réalisées avec des poils de balais de rue taillés et hachurés au cutter. On perce le crâne et on plante les plumes dedans. C'est sans douleur ! Enfin je crois..

Le pagne
Assez typique, mais on peut partir sur plusieurs modèles :
A - On peut laisser le pagne d'origine s'il correspond au modèle Maori/Polynésien en fibre ou imitation fourrure peint comme fibre.  Dans les références de guerriers Africains de Foundry on en trouve.
B - Le créer avec une feuille de plomb que l'on aura pris soin de hachurer au cutter pour faire du relief pour la peinture. On colle ensuite le pagne, en épousant le contour de la taille de la figurine.
C - Utiliser le pagne d'origine en tissu pour le customiser en pagne de fibre. J'utilise de la colle polymer, style Ni vis, Ni clous de marque Pattex.

Un mixe du style A et B. On laisse la "fourrure"
devant et derrière avec de la feuille de plomb autour.

L'armement
  Là on ne pas faire semblant. Les armes sont un élément déterminant de l'origine des ces peuples. Donc on a pas le choix, il faut en faire qui ressemble aux originaux. Pour cela, on fait une petite recherche sur le web pour avoir un aperçu des types d'armes classiques des Maoris et/ou de leurs voisins Polynésiens.
  L'arme de poing traditionnelle et fort caractéristique des Maoris, est le Patu. Il peut être en pierre, en bois dur, en os de baleine.... Sa forme est soit simple et il peut être hautement décoré.


Le Patu en bois.
  J'utilise le fer de lance d'un Masais de chez Foundry. On sculpte la forme du Patu et sa poignée. On enlève le fer de lance de son manche....Vous savez armés vos Maoris d'un Patu . La peinture fera le reste pour la matière utilisée.

En haut, le point de départ. En bas le résultat de la sculpture.

L'arme de poing est terminée !

  Pour les armes à deux mains qui servent aussi à fracasser la gueule des ennemis, nous avons une large palette, mais le plus courant est le Taiaha .Une arme en forme de javelot mais qui sert à frapper avec le manche, qui est normalement plus large. La partie en pointe servant pour achever la victime.



  Un simple poil de balais taille avec une pointe arrondie fera l'affaire. Une pointe de colle pour figurer les plumes placées après la pointe.

Encore des guerriers avec différents types de pagnes.

  Avec tout cela, vous avez de quoi vous créer des figurines originales dans une période assez intéressantes. Pour vous initiez aux méthodes de combats des Maoris (période pré-coloniale), vous avez un film Néo-Zélandais (comme par hasard) The Deads Land. Cela décoiffe et on voit comment déglinguer un adversaire avec de armes simples.

Voici un premier jet encours de peinture. Bluffant non ?


  Et comme cerise sur le gâteau, la firme Eureka vient de sortir de nouvelles figurines d'Hawaiens. Ils sont typique de ces îles mais certains peuvent se retrouver chez les Maoris. Cette société ayant déjà sortis de superbes Maoris.

Un guerrier et un chef.


Les Héros Maoris/Polynésiens

  Comme la règle OGAM réclame des héros (Légende dans la règle) pour encadrer les mortels, j'ai choisi de réaliser Maui, le héros mythique Polynésien. Un gros balaise armé d'un hameçon. Pour se faire, j'ai trouvé chez Reaper Bones, une figurine de Golem d'argile qui correspond exactement au personnage. C'est la référence 77170. D'autres références Reaper Bones peuvent faire l'affaire. Mais celui là n'est pas trop grand et colle bien au personnage. Utiliser un Hulk (Heroclix par exemple) peut aussi être une solution facile et efficace.

Voyez le format

Un gars bien sympathique.

  Le plastique de Reaper vous permet de faire beaucoup de chose. Donc on peut couper dans le lard sans soucis. Le cutter passe dedans comme dans du beurre. Ici on a qu'un avant bras à couper pour le replacer dans une pose plus menaçante pour un gars armé. Le Golem serrant les poings, l'ajout d'armes s'en trouve facilité.

Le bras avant se repose sur son corps d'origine.
  L'hameçon de Maui est fait avec la crosse de la sorcière Ogre (Reaper Bones ref 77568). On retaille la base pour la glisser dans son poing. Pour le Patu, j'ai pris un morceau de socle Bones pour le sculpter avec la bonne forme. Et oui, je vais jusqu'à garder des morceaux de socle dans mes affaires de bricolage pour le hobby.

Il suffit d'enlever le centre et on a un hameçon.
  Le pagne est en feuille de plomb (voir ci-dessus) et il faut rajouter une crinière à notre super héros. Pour les cheveux, cela se fait en deux passes. D'abord le volume avec le pistolet à colle. Puis la texture avec de la colle style "Ni vis, Ni clous". Le produit est appliqué sur le volume de colle afin  de "sculpter" des cheveux. Il suffit de passer un cure-dents ou une pointe dessus pour dessiner des cheveux. c'est assez facile car la colle est onctueuse et se laisse manipuler.

Le héros avec sa coupe de cheveux (1ère passe)

La sous couche couleur sable me permet d'y voir plus clair
que le blanc habituel, car les détails apparaissent mieux
  Les plumes de Kiwi sont faites avec du poils de balais sculpter en forme de plumes. il n'y a plus qu'à envoyer à la peinture pour obtenir notre Légende vivante.

En cours de peinture, il a déjà de l'allure avec ses tatouages.


Même de dos, il fait peur !


Le coin lecture
  Sur le plan Lecture, je viens de finir "Clash of Empires" de Ben Kane. On est plongé dans la guerre de Macédoine avec Rome, juste après la fin de la 2ème Guerre Punique. Et pour une fois, on suit des personnages originaux : Des simples soldats, 2 légionnaire romains (Principes) et un piquier. Et deux personnage de premier plan ; Un consul Romain et le roi de Macédoine. C'est frais et on peut suivre l'action au sein d'une phalange.


  Histoires à suivre. Oui mais quand ?
_____________________________________

  C'est l'heure de vous laisser pour vous retrouver une prochaine fois sur ce blog. Avec encore beaucoup de choses à vous montrer ; Des Incas, des indiens d'Amazonie, un Golem de Corail, des Dieux de tous les horizons, etc.....
Portez vous bien, les enfants.

Le Ré-Animator après une cession de Brainstorming pour vous
trouver de nouvelles idées de transformations pour vos figurines.







_______________________________________