lundi 18 janvier 2021

Le Ré-Animator est partout, même où on ne l'attend pas

 

    C'est la saison des voeux et franchement on aurait bien besoin que cela fonctionne cette année. J'ai essayé de faire simple afin de ne pas gaver tout le monde avec mes bonnes résolutions. Ben d'ailleurs, j'en fais jamais donc on gagne du temps. On a fini l'année avec un Covid omniprésent et on commence la nouvelle avec la Corona ! On reste logique chez le Ré-Animator !

MEILLEURS VOEUX DE LA PART DU RE-ANIMATOR !
GARDEZ COURAGE ET PORTEZ VOUS BIEN !

_____________________________________

   Afin de prendre tout le monde à contre pied, voici la première édition du blog pour cette année 2021 avec un sujet qui n'a rien à voir avec les précédents et quelques réalisations du moment ou dans la linier des articles antérieurs.


Fort Colonial ou presque

    Disons qu'il est pensé pour être utilisable sur de nombreux théâtre opérationnels et dans n'importe quelle période. Cela m'évitera de construire un tas de trucs pour d'autres projets. 


Rappel historique du contexte                                                                                                

    Cette construction fait un rappel à un jeu que j'avais créé il y a fort longtemps pour le Messager (le magazine de la Fédération Française de jeu d'Histoire), après avoir lu un article dans un vieux magazine de Wargame de l'époque Héroïque (dans les années 90). 

    Le jeu s'appelait "Toc-Toc à la porte !" est portait sur l'attaque d'un fort colonial par des Afghans. Les joueurs étaient tous du côté afghans et étaient en compétition entre eux pour être le premier à s'approcher du porche de la porte du fort pour y placer sa bombe artisanale/ TNT (selon l'époque). Le système de mèche et de mise à feu était prévu pour être imprévisible afin de rajouter un côté épique et dramatique pour les joueurs ; Risquer sa vie pour mettre sa bombe pour s'appercevoir qu'elle n'explose pas et qu'il faut y retourner pour la rallumer est fort stressant pour les joueurs. Surtout quand il faut le faire sous une pluie de balles anglaises. 

    Le maître de jeu gérait les anglais et pouvait tirer avec un système aléatoire de sélection des tireurs anglais, placés sur les remparts. Aucune figurines anglaises étaient nécessaires . Le jeu vraiment chic et pas cher en somme.


Construction

   Comme souvent, je pars de pas grand chose, voire rien du tout, pour arriver à mes fins. J'y trouve un certain plaisir, il faut bien le dire. En plus on recycle donc c'est écolo.

    Le fort ne se compose seulement que de la partie entrée et les remparts qui l'entourent. On évite ainsi de faire un fort complet. On pourrait mettre que la porte mais cela fait un peu réducteur.

    Les murs sont des cartons d'emballage de cartouche de photocopieur couleur que je récupère au boulot. On les taille aux mesures nécessaire pour accueillir du 28mm. La porte et sa tour est un emballage d'un toner de copieur noir et blanc. J'ai fait le montage avec du ruban adhésif d'emballage pour aller vite avec un montage à blanc au boulot (pendant ma pause), mais ce fut une erreur d'en mettre trop pour masquer les imperfections des cartons d'emballage. En effet lors du passage de l'enduit j'ai eu des soucis pour que ce dernier s'accroche bien aux parois. Le ruban étant trop lisse et il a empêché l'enduit de pénétrer le carton pour une meilleur adhérence. Le pire dans tous ça c'est que je me suis fait la réflexion lorsque j'ai fait les collages avec le ruban. Le Ré-Animator n'a pas suivi son instinct pour une fois...

    La partie des remparts avec créneaux est réalisé avec une feuille plaque de carton-mousse découpé à l'orientale pour les créneaux. On aurait pu éviter de le faire mais bon. Cela lui donne un cachet "colonial" qui donne son charme au fort. On colle et on fixe avec des aiguilles et du ruban adhésif (en trop grande quantité).

La porte d'entrée et les rempart vu du côté afghan.



La vue de profil et on peut voir l'abondance du ruban adhésif savane.

Le détail de la porte pour un montage à blanc sur le socle.

La porte est un vulgaire bout de mdf carré qui sera glissé
dans la tour en son centre (voir la vidéo ci-dessous).


                                              

La décoration

    La tour, les chemins de rondes et l'intérieur du fort sont recouvert de papier peint en relief imitation pavés. C'est pratique et on gagne un temps fou. Tout le reste de la fortification est passé au mouchoir et verni-colle pour augmenter l'adhérence de l'enduit et uniformisé les murs. Encore une fois, je me mords les doigts d'avoir choisi ce putain de ruban adhésif pour fixer la fabrication des murs car il empêche aussi le mouchoir de se plaquer sur le carton. Il m'aura fait chier jusqu'au bout.


Des pic de barbecue viennent compléter le portail.

Détail du rempart droit avec un escalier en polystyrène extrudé.


Le fort enduit, sous couché et prêt pour recevoir la peinture.



Vue de l'arrière, côté anglais.



Comparaison d'échelle de la porte avec un 28mm de Studio Miniatures.


La porte vue de la cour intérieur du fort.


  La prochaine fois, je vous montre la version terminée !


Le Projet Thierry La Fronde

    Il avance bien et j'ai déjà produis pas mal de paysans pour faire le nombre autour du héros français. J'ai donc terminé toutes les figurines qui se trouvaient dans le pack Crusader. Certains sont légèrement modifiés et d'autres sont rééquipés. J'aime pas l'uniformité mais cela vous le savez déjà.

Les figurines de paysans qui serviront de base au gang de Thierry

    J'ai ressorti mes feuilles de plomb pour faire des capuches et des capuchons. C'est souple à souhait, et cela épouse tellement bien les formes que je gagne un temps fou par rapport à de la sculpture avec du Green ou de la pâte à modeler durcissant à l'air. Pour le gars avec la hallebarde avec une capuche (au milieu sur la photo ci-dessous), j'ai seulement taillé et réduit un peu les cheveux pour que cela ne fasse pas "posé" dessus. Dans la catégorie simple, le paysan à droite a échangé son épée avec une masse en plastique de chez FireForge. Le gars à droite, à perdu son bras qui tenait une épée, pour en récupérer un en plastique provenant de la boîte de Guerriers Pictes de Wargame Atlantic (un cadeau de Noël de madame Ré-Animator. Sa tête provient de la même boîte. Merci ma chérie !

Rééquipement en cours

  Le suivant est une conversion que j'aime bien faire. Transformer une hache à deux main en deux armes différentes. L'original est à droite. Son clone a reçu un capuchon avec collerette en feuille de plomb. La hache de bûcheron est coupée en dessous de sa main droite et devient une simple hache. Ce bras est alors plié pour changer la pose. Le reste du manche est enlevé sauf un bout qui figurera le bout du manche du poignard qu'il va recevoir. Un trou est percé pour y glisser un couteau.

Un coup de cutter et hop, on a deux armes .

  D'autres troupes sont ajoutés pour servir à autre chose dans la période médiévale. Je vais créer quelques chevaliers imaginaires portant des noms du coin ou j'habite, avec les armoiries locales si possible. Ils auront une version à cheval et à pied. Dont voici un échantillon :

Le seigneur de Flines, Enguerrand de Roullion, dans sa version à pied.


__________________________________________


  Pour finir, je ne sais pas ce que l'on trouve à la Corona. C'est encore moins goûteux qu'une Jupiler (sponsor officiel du championnat Belge 1ère division). Et en plus c'est moins diurétique. Bref, je ne suis pas fan de ce genre de breuvage et je me tiendrai à la production locale et transfrontalière du Royaume de Belgique, pour tenir le coup pour les confinements à venir.

Voici ma préférée du moment.


Boire ou voler, les belges ont choisi. Ils font les deux !

Portez vous bien les Aminches.

Fuck le Covid et ses versions mutantes.

Et joyeux Noël .....2021













samedi 26 décembre 2020

Le Ré-Animator fait dans la nostalgie

   Oui mais pas trop afin de ne pas sombrer dans le cliché. Je préfère prévenir tout de suite avant que certains ne sortent les mouchoirs et les VHS. 

    Comme d'habitude je ne suis pas dans le timing mais on commence à en avoir l'habitude sachant que cet article a été commencé juste après la parution du précédent. Je ne sais pas ce que j'ai bien pu faire entre les deux pour ne publier que maintenant. Surtout que j'ai un tas de truc à vous montrer mais on va faire avec pour l'instant.

Le Héros du jour

    Les plus vieux d'entre nous connaissent bien ce feuilleton, en noir et blanc 1963, retraçant les aventures Médiévale d'un jeune noble en révolte contre l'oppresseur Anglais et ces sbires (ou Collabos) : le fameux Thierry de Janville, dit Thierry La Fronde. Version française de Robin des Bois (Anglais), Till l'espiègle (Flamand), Guillaume Tell (Suisse), William Wallace (Ecosse) ou encore pour les temps plus ancien, Samson. 

    Dans la logique du Héros légendaire, il lui faut un oppresseur. Pour la France, à part Astérix, on pense assez vite à Thierry La Fronde. Les méchants sont les anglais et on trouve toujours un ou deux collabos local pour pactiser avec l'occupant. C'est une règle de base chez tous les peuples. Quelque soit l'époque, un envahisseur trouvera toujours du support parmi les envahis ; Cela doit être dans les gênes des hommes. 

Le Héros en pleine action !

    Pour le projet du jour, il nous faut asseoir notre transformation sur une bonne figurine, que nous trouverons chez Crusaders Miniatures, dans leur gamme "Later Crusaders". Le plomb y est tendre et la figurine bien faite. Même si elles sont souvent bien campées sur leurs deux jambes et peu dynamique. Nous prendrons le pack de paysans (réf MCF032) pour représenter notre héros et quelques uns de ces compagnons. Une figurine (celle de gauche sur la photo ci-dessous) donne la tête pour aller sur le corps de celle de droite, qui servira de base à notre Thierry. Sachant que je ne cherche pas une copie conforme mais quelque chose qui se rapproche d'assez prêt du personnage.

    Pourquoi cette figurine ? Et bien, elle a l'avantage de nous éviter un casse-tête pour l'apparence générale de Thierry (celui du feuilleton bien sûr). Pas facile de trouver une figurine médiévale avec les bras nus et un gilet échancré sans manche avec un gros médaillon. Et bien, j'en ai trouvée une chez Crusaders. Le Ré-Animator est vraiment trop fort. Cette figurine porte un gilet sans manche au dessus d'une tunique. Bizarre, non ? Mais on s'en fout car on va lui "poncer" les bras au cutter pour les faire ressortir en bras nus. On enlève les plis des manches et on lisse le tout. Simple, efficace et net ! Une des devise du Ré-Animator.

Deux paysans Crusaders qui serviront de base à notre Héros.
L'un donnera sa tête (celui de gauche) et l'autre son corps.

    Ce lissage est la seule grosse opération de notre transformation. Le reste est du ré habillage de figurine pour lui donner l'apparence du Héros. Une visite dans les boîtes de pièces détachées et on en extrait tout ce qui figure sur la photo ci-dessous. 

Tous les éléments réunis pour notre création.
  
    Cela m'évite de claquer un texte trop long pour accompagner toutes les étapes qui sont résumées sur la photo ci-dessus.  La chaine du médaillon est faite avec du fil de fer torsadé et le médaillon est de la colle superglue remplissant la boucle formée par le fil de fer. 


Thierry vu de face.
   
Vue de dos.

    Ce brave héros national sera accompagné par des joyeux compagnons (comme Robin des Bois) dont la base sera le pack de paysans Crusaders. Ce pack contient 8 figurines en 4 poses. Généralement, je garde toujours une pose originale et l'autre est transformée. Parfois, une tête est remplacée par une d'une autre marque (WestWind Minatures généralement car j'ai du stock) pour améliorer le rendu des figurines. Ensuite, la pose d'origine guide mes choix pour la transformation.

Les deux autres paysans dans leur version originale.

Les paysans vont tenter de barrer le passage aux viles archers anglais.

    Et comme j'étais lancé, j'en ai profité pour préparer quelques figurines plastique FireForge en plus pour écouler mon stock. J'ai les trois boîtes de sergents/chevalier à pieds donc il y a de quoi faire. Grâce à une grappe plastique échantillons d'archer Conquest Games, j'ai pu créer des archers anglais pour mettre en face de Thierry La Fronde et ses acolytes. Les avants bras avec arc proviennent de cette grappe alors que tout le reste est de chez FireForge. Heureusement car Conquest fait dans le trop statique pour moi.

Les bras avec arc long feront l'affaire car 
la figurine par elle même n'est pas géniale.

                                
    Le travail repose donc essentiellement sur la découpe d'avant bras pour donner un look d'archer à des mecs qui n'étaient pas prévu pour cela à l'origine.

Les arbalétriers devenu archers grâce à la dextérité du Ré-Animator

Le sergent emmène ces hommes pour s'entrainer au tir sur les ploucs locaux.

Les carquois des archers sont fait à l'aide de feuille de plomb roulée sur elle même.
Je n'avais qu'un carquois en plastique sous la main donc on se débrouille.



LesTrouvailles du Ré-Animator

    On continu la série avec un gros truc. Un chasseur Me BF 109 pour le 28mm. J'ai trouvé ce chasseur chez ......AliExpress bien sûr, et pour 3 euros. L'échelle est approximative (entre 1/48 et 1/50) mais je m'en fous car c'est pour en faire un élément de terrain pour des scénarii avec des pilotes au sol.

La photo du site donne déjà envie.


L'avion dégrapé et monté pour que vous puissiez juger de la qualité de la peinture d'origine
sur cette version "grise", pour comparison d'échelle avec un 28mm Black Tree Design.

   Cette maquette à clipser est magnifique car elle plutôt bien peinte et de bonne facture. Les pièces s'emboîte très bien et la production est de qualité. On est pas chez Tamya non plus mais pour 3 euros on aurait pu s'attendre à un gros plastique bien merdique made in china. Le poste de pilotage est bien fait avec du détail. Il est fait pour être posé donc le train d'attérissage ne peut être monté qu'en version sorti. 
    Pour ceux qui voudrait le faire voler, il vous faudra travailler un peu faire rentrer le train d'attérissage dans son logement. Les roues sont montées avec des pneus en caoutchoucs (ou plastique souple). Pour ma part, je crois qu'il faut utiliser une échelle plus petite que les troupes au sol. Pour du 28mm, le 1/72 peut donc faire l'affaire pour mitrailler une table.
    On en a vraiment pour son argent surtout quand on connait le prix d'une maquette 1/48 maintenant, je ne suis pas peu fier de le martyriser pour en faire un avion qui s'est écrasé au sol. 
    Sur le plan peinture, j'ai seulement passé un ou deux dry brush pour donner de l'usure à l'appareil et faire ressortir les rivets et autres détails. Rien de plus. Son marquage et sa peinture d'origne me suffisant largement. Et je n'avais pas envie non plus de me casser le tronc pour une épave. On rajoute des trous de balles pour faire plus vrai.

Voyez le genre ?


    Le soclage fait le reste avec un peu de verdure et du terrain labouré par l'arrivée de l'avion sur le ventre. Les hélices sont légèrement chauffées au fer à souder pour leur donner la forme requise lorsqu'un appareil s'écrase au sol. La qualité du plastique ici fait sa preuve car les hélices se sont doucement pliées sous la pression des mes doigts et non pas fondu comme on aurait put le croire.

L'avion posé au sol après une mauvaise rencontre dans les airs.

La végétation a subi l'assaut de l'appareil dérivant sur le ventre.

Le train d'attérissage n'a pas supporter non plus, le contact avec le sol.

Détail des impacts du mitraillage qui a forcé notre pilote à se poser en catastrophe.

Vue de haut.



    Et cerise sur le gâteau, ils font des Corsairs, des spitfire et des Hurricanes. J'ai d'ailleurs acheté 2 Corsairs pour le théâtre du Pacifique. Vous savez, avec une île où se trouve des pilotes indisciplinés du corps des Marines...

______________________________________

  Et on termine en musique avec un son de d'jeune mais qui fait très Green Day. Donc cela me va.

et un autre pour le départ du gros con de donald :



    Et celui là , c'est pour ceux qui ont regardé la série NetFlix "Cobra Kaï" que j'ai bien aimé car elle est bien écrite et assez originale dans son concept : Aller rechercher les acteurs du film Karaté Kid de 1984 et les replacer en situation 36 ans plus tard.




_______________________________________________

Portez vous bien les enfants.

Et reposez vous bien avant le prochain confinement. 






lundi 23 novembre 2020

Le Ré-Animator se re confine dans sa cambrousse

   C'est avec un gros retard que je me représente à vous mais j'ai été fortement occupé ces derniers temps et ce même temps passe si vite que l'on se retrouve maintenant avec un mois d'écart. Honte à votre humble serviteur mais je reviens avec quelques bricoles car je n'ai pas eu trop d'activité sur les figurines donc peu de choses à vous montrer sur ce thème.

   Depuis le dernier bien des choses ont changées. On est re confiné, le beau temps a foutu le camp, Trump est quasiment débarqué, il faut une attestation pour faire la moindre chose, on me force à faire du télétravail alors que je bosse avec du public qui lui peut venir où je bosse, je vois moins de flics que habitude depuis le re confinement et pour couronner le tout je passe tous les jours la frontière alors que je ne peux pas sortir de ma région pour aller dans la région voisine.....

La preuve : voici une jeune délinquante posant du côté
Belgique de la frontière avec notre forêt domaniale.


    Bref, on marche sur la tête mais est ce un symptôme du Covid ? Allez savoir. On voit surtout que se sont nos loisirs qui ont été confinés (ou confisqués) par nos si judicieux dirigeants qui navigue à vue. Mais ceci est une autre histoire qui n'est pas le propose de ce blog de figurines. Il temps de passer

Le pourquoi du comment du parce que

    Mon peu de production est dû au fait que je travaille principalement sur la traduction des règles de base de Fistful of Lead et sa version "Bigger Battle" (voir épisode précédent). Elles sont toutes les deux à la relecture chez quelques Nerviens afin de produire des documents de qualité. 

    Pendant que Dominique, Pascal et Alain relisent les règles, je m'occupe de la mise en page des couvertures et des aides de jeu. Nous essayons aussi de coller au plus près des règles d'origine afin d'avoir un outil officiel (ou semi-officiel) pour jouer en français cette règle faite pour la démo et les conventions.

     Je suis aussi entrain de tout resocler mes 20mm plastiques Seconde Guerre Mondiale pour le Projet Ardennes 44. Et comme j'étais lancé, j'ai tout resoclé la collection ; Japonais, US marines, Paras anglais, Volksturms....Je passe d'un soclage en socle (Crossfire) de 3 figurines à un soclage individuel.

    C'est donc à cause de ce travail chronophage que je ne produit pas grand chose en matière de figurines. Je n'ai pas avancé sur le tuto des chariots pour la retraite de Russie, mais Le Ré-Animator a de la ressource et il y a toujours des choses à vous sortir de son chapeau. 

       Comme cette photo de figurines de morts Français pour accompagner le projet Retraite de Russie 1812. Ce sont des échantillons plastiques de chez Warlord, retravaillés pour ressembler à des cadavres congelés. Transformation pas très précises, mais on s'en fout car les défauts seront recouverts de neige. Pourquoi perdre du temps sur des choses que personnes ne verra.

Des morts congelés.

  Donc voici quelques bricoles terminées avant le re confinement qui n'avait pas trouvées place dans le dernier article. Des chevaliers FireForge en plastique pour compléter les troupes existantes. Un petit projet pour Fistful of Lead avec un dénommé Thierry..........la Fronde. On évitera ainsi l'éternel Robin des Bois et ses joyeux compagnons. C'est quand même plus original d'avoir un héros Français (oui Môssieur) qui se bat contre les occupants Anglais et les collabos (toujours français ceux là). Carlo, je te vois déjà baver d'envie.

Les chevaliers avec les transfers de chez Little Big Men Studio. Il faut quand
même repeindre les bords des boucliers pour fondre le transfert dans la masse.

Des sergents prêts pour l'action.

       Et un guerrier irlandais des Ages Sombres qui vient se perdre dans l'affaire. Le sanglier est une figurine qui traînait depuis des lustres sur la table de peinture du Ré-animator. qui est, je le répète, trop grande

Qui va à la chasse........peut faire de mauvaises rencontres.

Belle des champs

    Il y a quelques temps, je vous avez présenté un article qui avait eu beaucoup de succès sur la fabrication de champs cultivés à l'aide de tapis vert imitation gazon de chez Action. Et bien je détaille encore le procédé avec des champs labourés comme cela nous aurons fait le tour du sujet. Pour l'instant.

     La méthode est la même que la dernière fois. On sort la tondeuse mais là on rase toute la surface qui nous intéresse. Et on le fait dans le sens de la fibre du tapis et à fond pour virer toute la matière pour ne laisser que les lignes apparentes sur le fond du tapis. On obtient ainsi des lignes rases qui vont nous servir de relief pour imiter la terre retournée en sillons pour être ensemencé. 

    Il suffira ensuite de le peindre au dry brush avec plusieurs teintes de marrons pour obtenir notre champ labouré. Ici, rien que de la peinture mais on peut toujours rajouté de l'herbe ou des broussailles pour le réalisme.

    Les bords du champs sont peints avec plusieurs teintes de vert pour montrer une rupture avec les labours et augmenter l'effet visuel.

                Pour clôturer, je vous présente aussi un champ cultivés en début de pousse qui utilise la même méthode que le champ labouré mais que l'on peint comme un champ cultivé pour le rendu. Donc avec surtout du vert. A l'aide du pinceau on pourra aussi redresser les fibres pour donner un effet de feuillage au tapis ainsi brosser. Utilisez un vieux pinceau car il va morfler lors de la peinture.

    

Le champ labouré.


Zoom du champ labouré.


Champ de jeunes pousses.


Zoom du champ jeunes pousses.

Le champ cultivé et un fermier 28mm.

Zoom du Champ cultivé.

    Vous remarquerez que les bords des champs ont de l'herbe plus haute. C'est le tapis d'origine qui prend cette forme lorsqu'on le dry bush à contre sens. La peinture en séchant le fige dans cette position et cela fait encore plus naturel et moins moquette.

    Et les version terminées, prêtes à jouer avec du 28mm.

Ben alors Marcel, mes patates c'est pour aujourd'hui ou pour demain !


Trouvailles du Ré-Animator

  Et oui, je vais vous faire profiter de mes petites trouvailles pour dénicher des trucs sympa et pas cher pour améliorer votre vie de Wargamer. Et on commence avec un produit de chez AliExpress de qualité. Un Opel Blitz au 1/72ème de bien belle facture et pour 2 euros le camion on va surement pas se plaindre. Facile à monter en plus. Ce qui est pour un mec comme moi, une bénédiction car je n'ai plus du tout le goût du montage de maquettes alors que j'en faisait depuis ma plus tendre enfance avant que je ne verse du côté obscur..........le Wargame avec figurines. 

    Mais revenons au sujet. Le camion est à clipser mais comme on va le manipuler, j'ai mis quelques points de colle. Ce qui n'est pas nécessaire car le clipsage est costaud et tient bien. Voir trop bien. J'ai eu un mal fou a enlever la bâche lors d'un montage à blanc avant d'y mettre un peu de colle


Un Opel Blitz de chez Aliexpress entre 2 et 4 euros selon les fabricants.

      Pour comparaison, je vous mets des photos avec un camion Airfix et un Esci 1/72ème. La qualité est quand même bluffante ; Deutsch qualität ! De gauche à droite, vous avez un ESCI, un Airfix et le AliExpress.

Le AliExpress est un poil plus grand mais le Airfix et un "gros" 1/76 ème.



Les mêmes vu de haut mais flou.

    Autre trouvaille mais moins loin. Chez Action, pour moins de deux euros vous avez le moyen de mettre la main sur 10 sapins d'hiver. Idéal pour notre projet de club sur les Ardennes 44.

Pour la comparaison d'échelle, un 20mm plastique et un Perry 28mm retraite de Russie

                                    
         ___________________________________________________________________________

    Pour combattre la morosité ambiante, on se passe une petite vidéo pour finir cette article.



________________________________________

Je vous quitte là et on se recontacte le plus tôt possible.

Le Covid sera toujours là mais on va faire avec. Qu'il s'étouffe lui même !

Portez vous bien.