mercredi 13 novembre 2019

Le Ré-Animator bat son record !

   Entre bricolage maison et figurines, le Ré-Animator a dû jongler avec son emploi du temps pour faire avancer quelques chose sur sa table de peinture et dans ce blog. Pour le record, voir plus bas dans le chapitre CRISIS 2019.
  Cette édition est dédiée a Stuart Asquith qui vient de nous quitter. Un grand nom du hobby s'est éteint ce 4 Novembre. Ancien éditeur de "Practical Wargamer" et auteurs de plusieurs livres dont certains édités par le "Wargame Research Group" (une mine d'or pour les joueurs qui se respectent).


Chien de garde

  Retour sur le projet Rome, avec un toutou musclé de la catégorie Mastiff de chez Warlord. Il servira de pièce de jeu afin de varier. Après la volaille et la mule irritable, le chien de garde irascible ? Bref, c'était fun à faire et cela a pris que quelques minutes.

Je l'appellerai bien ; Brutus ? 

Le soucis du détail ; Le pipi et le caca du mastif.







Géant des collines 

  Je l'avais en stock et je me suis décidé pendant l'été pour le monter en position agressive car sa pose d'origine était vu partout et donc cela me chagrinais un peu, car le Ré-Animator évite de faire comme tout le monde.

L'original, avec le bras tendu.

La version modifiée, bras en l'air car c'est mieux pour fracasser ces ennemis !
  Par conséquent, voici un géant Reaper Bones (réf 77314) tout beau, tout propre. Le bras droit a été coupé au dessus du coude, pour être replacé dans le sens voulu. Des poils ont été rajouté car un géant des collines c'est poilu comme un Nervien. Les poils servent aussi à masquer les jonctions des poignets car les mains sont moulées à part. Et la touche de détail ; des flêches en poils plastique de balai de rue. Le socle est un bout de mdf.

   Il n'est pas encore tout à fait fini car je suis entrain de réfléchir pour le soclage et la mise en scène de la figurine. J'aime bien mettre des figurines de victimes ou futur victimes, à côté de grosse pièces, 











Quelle musculature.
  Il est quasiment fini. Je dois encore lui faire ces pustules et il sera bon pour le soclage. Mais comme j'ai du 15mm à faire, je ne sais pas quand il y passera.


Le coin du 15mm

  Les commandes Xystons sont arrivées. J'ai préparé ce qui manquait pour finir la cavalerie. Une fois finie, cette série sera mélangée avec celle déjà finie pour avoir des éléments bien mixés en poses. On évitera ainsi une certaine uniformité.

Avec cela, je devrais avoir tout ce qu'il faut.
  Et non, je ne fait pas des plateaux de peinture comme notre camarade L'empereur bête et méchant. J'ai jamais su (et aimer) faire des "fournées" de figurines avec un planning/timing de peinture. Je vais là où mes envies me mènent. Donc j'attaque les 15mm mais en même temps je mets un coup de pinceaux à droite à gauche sur du 28mm. J'en ai toujours plusieurs plateaux  devant moi avec de quoi faire.


CRISIS 2019

  J'ai un peu tardé pour sortir cette édition mais j'attendais notre retour de notre visite à Anvers. Ce qui fut fait. Bon, en résumé, il y avait moins de monde que d'habitude mais je crois que c'est dû à un effet collatéral entre plusieurs phénomènes :

* Le Brexit qui a effrayé quelques marchands anglais et qui par conséquent à peut-être joué sur 
   l'absence de certains clients qui n'ont pas fait le voyage car leur vendeur favori n'était pas là. Les
   plus gros étaient là. Et perso

* Un beau week-end de 3 jours ensoleillés ! Fossoyeur de première pour plomber ce genre
   d'événement. Moins de public donc. Ce qui ne me gêne pas car pour une fois, on a pu faire le Bring
   & Buy tranquilou sans se faire marcher dessus et idem pour déambuler dans les allées.

* Décalage de la date d'une semaine. Ce qui n'aurait pas empêché le problème du week-end de trois
   jours, sauf que la météo dans la région aurait été moins belle, donc moins propice à la ballade en
   famille.

  Pour conclure, je vous mets un reportage en allemand (avec une intro en anglais), dédicacé rien que pour mon Robert préféré. Regardez bien et vous comprendrez pourquoi. C'est ici  . Et ici pour un autre reportage photos. Et oui, j'ai battu mon record de l'année dernière. J'ai pas dépensé un copek et je reviens avec 4 figurines ! C'est qui le plus fort ! C'est le Ré-Animator !

Ps : Chaque année, on reçoit 1 figurine originale 28mm avec le droit d'entrée. Comme le camarade Pascal me donne la sienne, l'année dernière je suis revenu avec 2 figurines. Cette année, nous avons reçu 2 figurines ! Donc je repars avec 4 figurines 28mm sculptées par Paul Hicks, représentants deux héros belges, Lippens et De Bruyne en tenue de campagne.

Ils sont magnifiques !
Image récupérée sur le site Chaosbunker.de car j'ai pas eu le temps d'en faire une !

Lippens & De Bruyne étaient deux militaires, morts héroïquement durant la lutte contre le commerce d'esclaves au Congo comme prisonniers des Arabes en 1892. Sergent De Bruyne préféra rester auprès du lieutenant Lippens (comme celui-ci était malade) que pouvoir être libre. Le monument a été construit par le sculpteur bruxellois Guillaume Charlier.

Les héros mais en grandes tenues.
____________________________________


Allez, je vous quitte pour cette fois et je vous dit à la prochaine !
Portez vous bien.

Ma prochaine armée ; Des romains tardifs !


mardi 29 octobre 2019

Le Ré-Animator change ses plans à la dernière minute.

  Entre deux bricolages pour la maison, j'avance mes petits projets au grès de mes besoins et de mes envies. La vie est trop courte pour s'emmerder avec les détails. Sauf que je suis à la bourre pour cette article et comme le temps passe trop vite, on plonge tout de suite dans l'actualité du Ré-Animator ! C'est parti mon Riri !


BALOR - 2ème Partie

  Pour finir, je lui ai collé des cheveux à notre ami. Cette fois-ci, je l'ai fait avec de la pâte à modeler durcissant à l'air. Toujours avec un peu de colle sur le support pour que cela adhère mieux et du vernis-colle au dessus quand c'est bien sec.

Il a toujours une sale gueule, même avec des cheveux.
On s'est fait une petite queue de cheval dans les cheveux, mais cela ne
change rien. Il fait toujours aussi peur dans les chaumières d'Irlande.
  Le pagne sera refait aussi afin de lui donner du relief car celui d'origine est un peu léger, pour un troll. Alors pour un Dieu, il ne peut pas faire l'affaire !
  Mais comme j'ai la sale habitude (ou une bonne) de suivre mes pulsions créatives, on va s'arrêter là car je suis parti sur une autre piste, pour un autre Dieu.


ARTEMISE 

  Pendant la conception de BALOR, j'ai croisé une figurine que j'avais commencé pour une armée grecque (toujours pour Of God And Mortals). La base est toujours du géant REAPER Bones. Et je me suis perdu en chemin pour la finir au lieu de continuer notre ami Formorien.

L'originale ; une "Frost Giant Queen"

  Un simple arc Playmobil et un carquois d'Action figure (du Hobbit) sont rajoutés, pour nous donner  notre vision de la déesse Artémise (voir ici, son CV) :

Prête pour la sous-couche
    C'est une grande figurine est c'est un peu stressant car je ne suis pas figuriniste donc je dois essayer d'adapter mon style de peinture à une aussi grande échelle. On y arrive mais pour chaque couleur, il faut réfléchir au rendu final. Un dilué (ou wash) en 15mm et 28mm, n'est pas comparable à celui pour un 80mm ! Donc prudence.
  J'ai loupé dans les attributs de la déesse qu'elle portait un croissant de lune sur le front. La foultitude d'animaux qui la suivent pourront être représentés dans la composition de son armée.  Elle sera accompagné par un cerf (géant) aux bois d'or. 


En cours de peinture...

Vue de dos.
  Comme la cape couvre une grande surface sur la figurine, j'ai évité de peindre qu'une seule couleur. Cela aurait été monotone. donc, comme la madame est du genre Ranger des bois, j'ai opté pour une version camouflage. Cela tranchera avec sa robe que j'avais déjà peint en vert mais qui ne ressortait pas assez avec une cape peinte avec un autre vert.

Détail de la cape camouflée et de la toison.
     Au soclage, nous rendrons justice à la déesse et à ses attributs ; Nature, chasse pêche et tradition en résumé. Je me suis rappelé que j'avais un cerf en stock. Je l'ai retrouvé dans ma boîte d'animaux de "quand j'étais petit". C'est un Britains (54mm). Que seuls les anciens peuvent connaître . Il est repassé à la peinture car après 45 ans, il avait un peu vécu. On rajoutera sur le socle, un arbre fait maison avec du cable électrique, de la colle à chaud, des planches plastiques et du mouchoir passé au vernis-colle.

C'est flou ok, mais on voit quand même l'idée générale.

Les voici, juste avant la finition.
Et voici le travail terminé !

La reine de ces bois...








La vue de dos.
Le 15mm

  Pour mon retour aux sources......c'est à dire le 15mm/18mm, je ne suis pas déçu de mes premier s coups de pinceau. La technique est vite revenue (comme la bicyclette, cela ne s'oublie pas) et comme les figurines sont du Xyston ! C'est fort agréable. J'avais perdu l'habitude de faire autant de figurines sur une heure de peinture. 

Cela commence à prendre forme, non ?
et un peu plus tard......

En route pour le soclage de masse.
  J'attends maintenant le reste de ma commande pour finir cette armée de commande. En attendant, voici les socles d'infanterie, peint il y a quelques années....Ce sont des ESSEX, qui à l'époque était moins cher que des Xystons. Merci à Michel pour les photos car à l'époque, on avait pas tous ces appareils performants (smatphone, tablette, Bridge, appareil numérique standard, etc.....) pour faire des photos de 15mm. Maintenant, faire des zooms c'est de la rigolade.






Coin détente

  Dans la catégorie des trucs à voir, voici un film Russe, T -34 avec une histoire assez originale/bizarre sur fond historique. Remake d'un film russe de 1965 (quelle bonne année). Ici on est dans le style du "Fast & Furious" russe mais avec un char, comme le public russe l'a perçu lors de sa sortie dans la mère patrie. Entre les images de synthèses et les vrais véhicules, pas toujours facile de s'y retrouver, par contre. Les ralentis d'obus sont assez amusant. A voir pour se distraire ! Sauf pour Pierre qui va nous faire un avc, s'il y regarde de trop près. 




  Et pour les puristes (comme Pierre, par exemple), voici un film Finlandais "Unknown soldier" (2017) qui nous présente leur vision du conflit. C'est bien fait (un peu long) et on découvre un autre univers de la seconde guerre mondiale.






______________________________________

Je vous laisse là, il se fait tard et j'ai piscine.
Portez vous bien, l'automne is coming .

Le Ré-Animator ! Toujours zen en pleine
réflexion, tout en attendant CRISIS 2019.


samedi 5 octobre 2019

Le Ré-Animator voit loin et d'un seul oeil...


  Bon alors comme promis, je vous envois du lourd, du très lourd (au sens propre comme au figuré. Après le Héros Formorien de la dernière fois, la logique veut qu'une armée de Formoriens soit commandé par un Dieu Formorien. Donc c'est tout naturellement que je vous présente le dieu celte, qui est largement associé à cette race mythologique d'Irlandais ; BALOR !

  C'est bien la première fois que je commence une armée pour "Of God And Mortals" avec le Dieu/Chef qui va la commander. D'habitude je crée des troupes subalternes ou des héros et ensuite de m'intéresse aux Dieux qui vont les dirigé.  Ici c'est l'inverse. Après avoir vu la description du Dieu dans le supplément  spécial Celte de OGAM,  édité chez Ganesha Games, j'ai eu envie de me lancer dans l'aventure.
  La description nous dit ; The king of the evil Fomorians is a hideous giant with an eye in the middle of his forehead. When this eye is opened, it shoots forth a poisonous beam that destroys everything it touches. Balor’s hatred of the Tuatha De Danann knows no bounds; in Irish myths, the Tuatha and the Fomorians fought an endless series of wars. He was killed by Lugh of the Long Hand at the second Battle of Magh Tuireadh (Moytura in English); Lugh’s sling stone drove Balor’s eye to the back of his head and turned its deadly power against the Fomorian army, which was destroyed. Lugh then cut off Balor’s head, which fell to the ground face-down; Balor’s eye burned a hole in the ground, which became Loch na Súil ("Lake of the Eye") in County Sligo.

Il n'est pas venu pour rigoler et faire de la figuration !
  Pour les francophones, cela peut se traduire (en gros) que le gars est : Le roi des Formoriens, que c'est un géant moche à un seul oeil. De cette oeil, sort un jet de poison qui détruit tout sur son passage. Les celtes d'Irlande, les Tuahata De Dannan le détestent et il le leurs rend bien. C'est le Dieu Lugh qui réussit à lui défoncer la tronche lors de la bataille de Magh Tuireadh.


BALOR 

   Pour simplifier, il nous faut une figurine de gros balaise avec une salle gueule. J'avais justement ça en stock. Faut croire que j'ai un stock inépuisable de figurines qui ne devraient pas me servir. Ben, non. Je garde plein de trucs au cas où. Et cela tombe souvent bien. Je vous parle d'un troll du seigneur des Anneaux en plomb de la série des figurines 75mm vendu avec un fascicule dans les librairies (NewLine cinema 2004). Fort heureusement le troll est à l'échelle du 28mm, contrairement à celui de GW qui est un poil trop petit pour le 28mm.

C'est pas un petit bestiau ! Comparaison faite avec une figurine Grenadier.
  Maintenant que nous avons notre victime consentante, nous pouvons à passer à la première étape de ce petit chef d'oeuvre d'ingéniosité : On va lui éclater la tronche ! Ouais profitez en car c'est pas tout les jours que l'on peut faire ça à un troll des cavernes et s'en sortir vivant ! Comme notre nouvel ami Balor est une espèce de cyclope, il faut adapter le charmant visage du troll en "gommant" les 2 yeux et les arcades sourcilières afin de préparer le terrain pour lui percer le front pour y mettre son oeil destructeur de la mort qui tue ! Pourquoi me direz vous ? Parce que l'oeil sera simuler par une Led à variation de couleur pardi !
  Et oui, je reviens avec mes idées saugrenues de mettre des Leds partout. Ou tout au moins aux endroits où cela rend bien. Il est vraiment trop fort, le Ré-Animator.

Voilà le résultat des travaux de "gommage" et de perforation.
  A mon grand étonnement, la figurine est bien en plomb (ou dans un alliage s'en approchant) et les travaux se font assez facilement. Par contre, il faut sortir la Black & Decker pour lui trouer le front. C'est plus pratique qu'avec la mini perceuse...
  On procède ensuite au démontage de la figurine car elle est creuse ! Et c'est là que l'idée de la Led peut prendre toute son importance. On aura aucun problème pour câbler la led jusqu'à sa source d'énergie que je loge généralement dans le socle de la figurine. C'est magnifique !


La bête est démontée, sauf la tête.
  Grâce à cette originalité de moulage, nous pouvons préparer notre montage électrique en toute tranquillité. On dégaine le pistolet à colle pour fixer les fils électriques afin d'éviter qu'il se balade dans la figurine et nous gêne lors du remontage.

Le matériel pour rendre la vue à Balor. La led est soudée sur des longs fils 
afin de rejoindre ses pieds et la source d'énergie planquée dans le socle.
  Les fils électriques traversent donc tout le corps en esquivant les point d'attache et ressortent par les pieds pour aller rejoindre la batterie et son mécanisme On/Off. Les fils seront masqués sous la végétation ou un rocher lors du soclage.

Les points d'encrage et la sortie des fils (vers la source d'énergie)
  On peut commencer la sculpture de la paupière de Balor avec de la pâte à modeler durcissant à l'air (ou du Green si vous en avez). Quand c'est sec, on peut mettre en position la Led et la fixer au pistolet à colle.
 
Quel regard intelligent !
   On referme le corps de Balor pour le sceller et colmater les joints. Les bras sont repositionnés de façon plus aggressive. Comme ils sont lourds, je colle à l'intérieur un morceau de bois pour bien les encastrer dans le corps et les bloquer avec une tige qui est percé dans l'intérieur du bras. donc invisible de l'extérieur. Encore un avantage d'avoir une figurine creuse.
 
  Comme Balor est un gars raffiné, nous allons l'armer avec une arme qui correspond bien au personnage ; Une bonne massue ! Pour broyer l'adversaire et la ratatiner façon hachis parmentier. L'arme est faite avec une tige de gros trombone de bureau et la tête de la massue de notre héros Formorien (voir notre dernière édition). Les deux sont collées ensemble est glissé dans un tube de sucette Chupachups, qui donne une bonne base pour le manche de la massue. On enduit avec le pistolet à colle pour donner de l'amplitude et on met du silicone/polymer Pattex au dessus pour imiter le bois en "sculptant un "effet bois" avant séchage.

A consommer avec modération, pour les deux ; La sucette comme la massue.

On y voit que du feu, comme celui qui en recevra un coup sur le crâne.
  La jonction de la main droite est masquée avec du fil de fer enveloppé de papier qui vient de la décoration florale. Cela renforce aussi le point de collage au poignet. Le tout est enduit de vernis-colle pour figer l'ensemble.

  On obtient une belle pièce originale, qui sera peut-être améliorée avec quelques détails décoratifs mais ceci n'est pas pour tout de suite. On va réfléchir à des trucs sympas comme des cheveux, un pagne plus expressif, des accessoires vestimentaires, etc.....

Le travail sur Balor est quasi fini.

Qui saurait dire que ce gars là peut briller en société.......grâce à la Led, bien sûr.

  On en reste là pour l'instant, mais on va y revenir dés que possible afin de donner vie à notre nouveau compagnon ; Balor !


Quoi de neuf ?

Je vais refaire un peu de 15mm (du Xyston) pour mon copain Michel (sans Jacquie) qui veut que je lui termine son armée Perse Achéménide. Cela fait au moins, 8 ans que je n'ai pas peins un seul 15mm. Cela va me faire tout drôle mais je pense que c'est comme le vélo. Cela ne s'oublie pas. Peignant du 28mm depuis longtemps, je trouve le 15mm tout minuscule. J'espère ne pas avoir perdu la main. La réponse, dans ses colonnes dés que j'aurais quelque chose de fini à vous montrer.

L'équipage du chariot à faux.

Des chevilles et du pistolet à colle, et on peut sous coucher du cavalier 15mm sans soucis.

CRISIS 2019

  Il arrive le 9 Novembre 2019 et on ne sait pas ce que cela va donner avec le Brexit tant annoncé et tant retardé. On verra sur place. Vais-je réussir comme l'année dernière, à ne rien rapporter, rien acheter là-bas ? Nous verrons cela sur place.



Coin détente

 On va se remémorer les classiques des pas de danse du Hip Hop, avec cette petite friandise du Jimmy Fallon show.





  Et au cinéma, voici le retour d'un film de Zombie. C'est "Retour à Zombiland". En espérant qu'il soit aussi bon que le précédent.



____________________________


  Je vous quitte là dessus et je m'en vais réfléchir à la suite de Balor et des détails que l'on pourrait y apporter.
Portez vous bien les amis !

Va falloir aussi que je m'inquiète de la santé mentale de mon fils Antoine.
Où alors, il a de mauvaises fréquentations.