samedi 19 septembre 2020

Le Ré-Animator prend le frais.

   Avec cette période estivale en fin de vie, le Ré-Animator se retrouve à faire des barbecue comme le commun des mortels. Il faudra d'ailleurs m'expliquer pourquoi c'est le boulot de l'homme de la maison. Mme Ré-Animator, comme la plupart de ces dames, applique cette règle ancestrale comme quoi c'est viril de faire la cuisine devant un barbecue et de sentir le fumé toute la journée. 

  Mon seul intérêt dans cette affaire, c'est de récupérer les piques en bois qui sont de taille plus importantes et introuvable dans le commerce. Nous avons là, des troncs d'arbre idéal pour faire des cabanes de rondins. Faut bien trouver du plaisir dans un truc qui ne nous passionne pas. Je vais donc vous démontrer comment faire un ou deux éléments de terrain avec des piques de barbecue.

Ma cabane au fond des bois.

  Enfin plus précisément, au fin fond de la Russie en 1812. En effet, c'est pour le projet Retraite de Russie" que j'ai sué devant mon barbecue pour récupérer assez de piques pour monter des restes de cabanes. Le tout est noyé sous la neige afin de faire couleur locale. Le but est de faire dans ce genre là mais pas en bataille rangée. Pour mémoire, j'ai horreur de peindre des uniformes !

Le Matos :

  Votre pistolet à colle, des chutes de bois de votre boîte à rabiots de "terrain", le cutter qui va bien et un bout de mdf pour faire le socle. Le mien vient généralement de récupération sur les fonds de meubles ou de cadres. On ne perd rien avec le Ré-Animator, je vous le rappelle.

La réalisation :

  C'est pas la chose la plus dur à faire. Coller des morceaux de piques de barbecue pour faire des murs de rondins. On taille les rondins aux dimensions requises et on colle. Quelques déchets/décombres sont placés ici et là pour le "réalisme" et la logique de construction. Un volet de maison mdf de chez Warbase par exemple et coupé en deux pour le disperser sur le socle. C'est le seul élément "acheté" dans cette réalisation. Mais comme j'en ai beaucoup en surplus. C'est pas gênant.

  On est généreux avec la colle pour faire des tas au pieds des pilonnes etc...Le tout sera recouvert de neige et on aura ainsi un effet une fois la neige répandue sur la construction. Le but n'est pas de faire une belle maison mais plutôt un élément de terrain qui ressemble à une cabane de paysan russe après le passage des affres de la guerre en hiver. Elle a brûlé et ne peut plus servir d'abris à ces salauds d'envahisseurs français. Ils pourront seulement s'y réfugier avant de mourir sous les attaques de cosaques. Foi de moujik.

Pas besoin de faire dans le grandiose.

L'intérieur et les angles sont dégagés pour pourvoir y mettre des figurines.

On passe les différentes teintes de marrons et de noir
pour donner le cachet "barbecue" de la cabane.

La neige est tombée. Enfin, c'est de la colle à carrelage mais cela donne bien quand même.
Le soclage est fait et il n'y a plus qu'à peindre en blanc la neige car le produit en séchant n'est pas d'un blanc pur. Et vernir pour donner un effet brillant à la même neige (effet glacé).

  A noter aussi, que pour éviter de manger barbecue tout l'été, j'utilise aussi les allumettes de cheminée pour construire des cabanes, des shakers à cocktail en bois, des bâtonnets de glace en bois et les chutes de mdf provenant de bâtiment Warbase. Voici un exemple de maison détruite dont les murs sont en mdf gravé au pyrograveur pour faire illusion de planches et des bâtonnets de glace pour la toiture. Le pistolet à colle permet aussi de faire des tas de neige aux bons endroits pour donner le meilleur rendu possible une fois qu'ils seront recouvert de neige (enfin je veut dire de l'enduit).









et voici une position fortifiée sur le même principe

De face.


De derrière.


En pleine action avec des cosaques démontés.

Et en vrac

 J'ai enfin fini le soclage des 15mm Perses Xyston que l'ami Michel m'avait demandé de terminer. Après quelques péripéties, j'ai su remonter tout le bordel pour que cela ressemble à quelque chose sur une table de jeu. 

  Voici donc un petit tuto pour socler ce genre de choses afin de se faciliter la vie. Car c'est assez chiant à faire si on colle tout et que l'on socle après. L'option ici, c'est de socler au fur et à mesure du collage de chaque élément constituant le chariot. A savoir que comme mon produit de soclage est déjà teinté dans la masse, je n'ai pas le soucis de le peindre. Seul un dry brush viendra égayer l'ensemble.

On commence par coller le premier cheval sur son socle.


On socle le premier cheval, puis on rajoute le second cheval
pour former la paire qui se tient au centre de l'attelage.


Une fois la paire soclée, on place le chariot avec les points de colle : à la base
des roues et sur le bord des timons du chariot à la hauteur des flancs des chevaux.


La texture est placé sous le chariot et on peut ajouter le 3 ème cheval. Puis le 4ème.


La version finie (sans le cocher)



Sur celui du Roi des Rois, on aura la même technique sauf que ceux
sont des piétons, qu'il faudra rajouter au fur et à mesure du soclage.


________________________________________

  Cette édition est entachée de plusieurs mauvaises nouvelles avec les disparitions de personnalités qui ont égayé mon enfance comme Anny Cordy (ben oui, j'ai dû subir ça aussi), Diana Riggs (la fameuse Emma Peel de châpeau melon et bottes de cuir/The Avengers en VO) et Roger Carel pour son immense talent de doubleur (C3PO, Kermit, Mickey, Astérix, Kaa, Benny Hill, etc....). Tout fout le camp !


_______________________________________

Et on se quitte avec un vieux truc qui tient toujours la route à mon goût : Manfred Mann's et son morceau "Blinded by the light".



  Et un clin d'oeil au maître de la gratte : Jimmy Hendrix dont on fête les 50 ans de sa disparition. Quel gâchis !



Quand à moi, je vais mettre en place la montagne pour Playmobil dans la salle de jeu de ma fille. JE vous ferez un tuto si vous voulez sur la méthode de déplacer des montagnes pour vos enfants.

Avec ou sans Covid, portez vous bien, les aminches !


mercredi 2 septembre 2020

Le Ré-animator ne chaume pas !

   Comme le titre de cette édition l'indique, nous parlerons principalement de construire une maison avec un toit de chaume pour les périodes Médiévale et "Ages sombres". Pour le reste, je vous laisse le découvrir par vous même.

La petite maison au toit de chaume dans la prairie. 

  Je me suis aperçu récemment que je n'avais rien en bâtiment, qui pouvait faire l'affaire pour monter un village médiéval. J'avais quelque maisons mais elles font plus "Ages Sombres" que Médiéval. Donc, je me suis lancé dans la création de quelques maisons pour combler cette lacune.

  Pour ce faire, nous allons prendre une série de petite boîte de déco qui traînaient au grenier pour les convertir en maisons. Simple non ? Mais comme le Ré-Animator n'est du genre à faire comme les autres, nous allons rajouter un élément original dans notre conception ; Un toit amovible, non amovible.    Là vous vous dites, que je viens de lâcher prise. Et bien non ! Je vous explique tout ça en image. Le but est de ne plus voir traîner les toits sur la table, lorsque des figurines rentrent à l'intérieur des bâtiments, ce qui fait tâche lors des démos... Donc voici une solution possible à ce soucis. 

Un peu de carton pour faire la façade et l'arrière de la maison.
La place de porte est découpée car nous allons la graver au pyrograveur directement sur le bois.
Les façades sont collées et la poutre faîtière est placée
ainsi qu'une poutre du côté du toit, non amovible.

La même chose, sous un autre angle.

La déco est rajoutée et de l'enduit est passé sur les murs. Allumettes de
cheminées et stick en bois servent de matière première à l'opération.

La maison est prête pour recevoir son toit de chaume.

En parlant de chaume, voici la source pour en avoir une quantité importante sans se ruiner.
Taxon un vieux gilet usé par ma fille et découpons la doublure pour lui donner une deuxième vie.

On obtient ceci. Veuillez à ce que l'enfant ne soit pas à
l'intérieur quand vous commencez la découpe.


Un toit de carton est découpé pour recevoir la fourrure que l'on collera au pistolet à colle.

Le toit de carton est plié avant collage afin que la fourrure épouse bien
la forme et que l'ouverture de la partie amovible du toit soit bien articulé.

La fourrure est en place et il est maintenant possible d'ouvrir et de fermer
la partie amovible du toit pour glisser des figurines dans la maison.


Un contre-poids est installé à l'intérieur du toit car la fourrure va être rigidifié avec
du vernis-colle et il faut que le toit se referme bien sur la structure du bâtiment.


On passe le vernis-colle, en brossant dans le bon sens, du haut vers le bas.

Une fois que c'est sec, on test le système d'ouverture de notre toit (en partie) amovible.

Il est temps de passer au stade peinture.


Une sous couche de couleur beige et on peut commencer le travail de peinture.

Maintenant que les travaux sont finis...

On peut fêter la crémaillère avec une petite bière !

 
Les friandises du moment

  Sous cette appellation, vous trouverez des figurines, et autres, qui me permettent de laisser libre cours à mes envies ou à mon imagination. Histoire de sortir de temps en temps de mes divers projets et donc de s'aérer l'esprit. Ensuite, je ne dit pas qu'elles ne me serviront pas mais j'aurais eu plaisir à les faire, pour me distraire.

  La preuve, par l'exemple, avec ces figurines 28mm de chez Pulp Figures représentant les héros du film Gunga Din de 1939. Film où humour et histoire coloniale se mêlent à merveille pour nous offrir un divertissement qui mériterait un remake

Les 4 héros de Gunga Din.

  Seulement  deux figurines ont été modifié simplement. Les autres n'en avaient pas besoin. Il s'agit de Gunga Din lui même et du sergent Archibald Cutter (joué par Cary Grant). Gunga Din étant un porteur d'eau de l'armée des indes, je trouvais logiquement de lui rajouter une outre, vu que c'est un symbole de sa fonction. Une corde GW Fantasy et un bout de pâte à modeler durcissant à l'air deviennent l'élément symbolisant notre héros Hindou.
  Pour Archibald, je lui ai subtilisé la pioche des Thugs pour lui donner un revolver, provenant de mon stock d'armes. Le revolver a été raccourci après la photo car il ressemblait trop à un colt et pas assez à un Webley. Grâce à cette petit modif, je pourrais l'utiliser pour d'autres actions ou d'autres univers/périodes.

Les deux compères.

____________________________________________

  Et on fini en musique avec un groupe qui a une sonorité qui lui est propre : Vampire Week-end. Je ne vous mets pas le morceau le plus connu A-Punk car on l'a trop entendu dans une pub Tv. Donc voici un excellent cover de ce groupe sur un morceau de Fleet wood mac, Everywhere  .

L'original :





Le cover :




Allez, c'est fini pour cette fois !
Portez vous bien, avec votre masque et à la prochaine fois.

Je ne me sens pas encore concerné...











jeudi 6 août 2020

Promenons nous dans les champs !


  Je sais que j'ai mis du temps à revenir (c'est les vacances après tout) mais me revoilà, avec un an de plus depuis la dernière fête nationale belge ( le 21 juillet pour les incultes) et avec encore plein de bonnes choses pour vous. 

Le cadeau de madame Ré-Animator. Un peu téléguidé par mes soins mais cela m'évite
le désagrément de me retrouver avec des caleçons ou des chaussettes en cadeaux. 

  C'est donc avec 55 au compteur du temps, que je reprends le flux de ce blog et comme promis dans le précédent article, nous arrêtons avec la saga des lieux de cultes pour nous consacrer aux terres qui vont autour ; Donc des champs. Où travaillerons des malheureux paysans pour le compte du clergé et/ou du seigneur local.


La vie aux champs 

  Le matériel de base sera un bout de tapis vert, imitation gazon, trouvé chez Action. Pour un prix modique vous aurez de quoi remplir une table avec tous les champs et autres pâtures que vous allez pouvoir créer. On prend sa tondeuse spéciale terrain car sinon madame va gueuler si vous utilisez celle destiné à usage domestique. J'ai acheté pour cela une version pour animaux chez Lidl pour moins de 10 euros. Modèle robuste car destiné à la coupe de fourrure et pas de cheveux humain.



On découpe la forme voulue.

On découpe dans la matière le pourtour du champ, en tenant la tondeuse dans le sens
contraire prévu pour la coupe des cheveux. C'est plus efficace pour faire le tracé.

On trace ensuite les "routes" de nos supposés légumes.
Toujours en tenant la tondeuse à l'envers


Les "routes" de légumes sont élargies  en tenant la tondeuse dans le bon sens pour
déblayer un passage entre chaque "route" et laisser apparaître la base de la moquette.

Cet espace entre chaque "route" est peint de façon a représenter la terre.
On fait ainsi ressortir les zones de verdure des légumes.

Maintenant, nous pouvons planter nos légumes. Pour une version simplifiée,
j'utilise uniquement des effets de peinture pour représenter les légumes.
Ici, on commence par du vert très foncé.

On rajoute un vert moyen, puis un vert clair. 


Puis un jaune léger, pour éclairer l'ensemble et les contours du champs.

Et voici un zoom sur le champ terminé.


  Pour augmenter l'effet, je vais rajouter de l'herbe et quelques touffes afin d'augmenter le rendu visuel de ces pièces de terrain. On aura ainsi un effet chic pour pas cher.


Et en vrac...

   Dans l'édition du 26 Avril dernier, je vous avez montré le socle de mon Crocodile-garou en oubliant de vous présenter la version normale de mes crocodiles 28mm. Le mal est réparé avec ces quelques photos de ces petites bêtes sympathiques. Ce sont des animaux de zoo trouvé en magasin pour trois fois rien. Un tube sur les différentes espèces de crocos. On doit pourvoir en retrouver chez AliExpress.
  Comme ils ont été fait il y a longtemps, le socle me parait trop grand. Je vais peut-être le réduire sous une forme plus allongée et en profiter peut être pour rajouter des herbes et des arbustes afin d'augmenter le potentiel. On verra une prochaine fois. Ce qui me fait penser, que je socle du Crocodile-garou est toujours en stand-by.

Mon préféré avec son nid et ses oeufs. Lesquels sont fait
avec de la pâte à modeler durcissant à l'air. 

Un autre angle.


L'ensemble de la famille crocos.

Rectificatif :  J'ai enfin terminé le soclage du Crocodile-Garou et le voici quasiment présentable. Je dis ça car je ne sais pas encore si je rajoute ou pas encore des éléments de décors...



  Dans les cadeaux de mon anniversaire, il y avait des Thraces de chez Crusaders qui viendront compléter mes Foundry, qui sont enfin terminés après au moins 12 ans de stockage dans une de mes boîtes de peinture "encours". Encore une chose accomplie "grâce" au confinement. Faut toujours positiver dans la vie. Et en ce moment, ce n'est pas du luxe.

Un chef victorieux. Transformation simple.

Le pack au grand complet.

                                         ___________________________________________


  Encore un qui nous quitte mais qui laissera derrière lui une trace indélébile dans nos mémoires, Ennio Morricone ! Quel talent et quelle maestria dans son art. Voici une playlist mais, il doit en manquer car l'artiste était trop productif pour qu'une simple sélection puisse résumer sa production. L'introduction est un de mes morceaux préférés (Esctasy of Gold) tiré de l'excellent "Le bon la Brute et le Truand". 



___________________________________________

  On se quitte en musique, avec les Psychedelic Furs. Comme ils sont de retour après 30 ans d'absence, on se remet en tête un petit morceau qui m'avait bien plus à l'époque de mon adolescence....il y a fort fort longtemps. Souvenirs, souvenirs.