mardi 10 juin 2014

Ré-Animator fait le vide .......dans sa tête

Et bien pour commencer :

  Le Ré-Animator vient de se rendre compte qu'il avait sous-couché sa dernière série de figurines pour le projet Rome (voir l'épisode de la dernière fois), sans les socler avec la méthode des pavés à sculpter. Donc je reviens au même problème que précédemment : Je vais encore en chier pour peindre les socles !
  On avance c'est l'essentiel. L'article déposer sur le LAF marche bien et j'ai beaucoup de retour sur mon travail de transformations de figurines. C'est encourageant et cela motive pour me forcer à continuer mes travaux de convertions, y compris en peinture.

Le Ré-animator sous le choc après cette énième mésaventure de soclage.
Passera t-il l'été ? Histoire à suivre, sur ce blog !

  Afin d'offrir une certaine continuité dans mes créations à nos amis lecteurs, vous trouverez une nouvelle version de la transformation vedette de la semaine précédente, dans l'astuce du jour. 

L'astuce du jour, ou de la semaine (au choix) :

  Cette fois-ci c'est le Berserker Guthrum qui s'y colle. Déjà au départ la figurine est bien sympa. Rien à redire sur la sculpture. La pose on la connait vu que l'on a tiré profit la dernière fois pour obtenir cette figurine originale d'esclave ne sachant pas manier convenablement un pilum . Pour lui, du moment que cela fait un trou dans l'adversaire, le reste c'est de la théorie pour intello en manque de sujet.
  
Qui veut en découdre avec l'ami venu du froid ?

  Commençons d'abord par réfléchir à la manière dont nous allons utiliser Guthrum, qui n'est pas de la Martinique malgré son nom (ok  je sors). Nous avons déjà exploité la pose et les possibilités de la figurine si on l'utilise telle quelle. Et bien maintenant, le Ré-Animator va vous démontrer que l'on peut trouver une autre option, qui peut être évidente mais pour cela il fallait y penser......Et toujours avec un pilum dans le main, pour corser la sauce.
  Ah je vous vois dubitatif et je vous rassure tout de suite. Rien d'exceptionnel, pas de sculpture avec du Green n'y de collage super compliqué. On fait simple. On place la tête dans l'autre sens !
 Je sais, c'est tout con mais c'est en cela que c'est intéressant. Prendre son temps pour observer la figurine qui vous tente et par une simple transformation, en créer une nouvelle. On peut en rester là, en procédant comme l'autre fois, en enlevant le fer de hache et en plaçant notre pilum comme nous l'avons appris.
  Que neni les amis. Le Ré-Animator va procéder à une nouvelle prouesse technique dans le même genre que celle qui figure dans le chapitre "La charge à la façon de Spartacus" de ce blog, où deux gladiateurs s'expliquent de façon aérienne, illustrant l'excellente série du même nom. On continu dans le genre aérien mais cette fois sur l'art et la manière dont certains combattants trépassent dans la série. Vol planés et placages sont monnaies courantes, lorsqu'il s'agit de finir un adversaire. C'est encore une fois, très visuel, parfois pas réaliste mais c'est efficace sur le plan de l'action. On pourrait même créer un guide sur la façon (souvent horrible ou peu commune) dont on meurt dans scènes de combats. Quelques exemples ici sur ce best of des acrobaties guerrières de nos esclaves révoltés.

  Nous venons de planter le décor. On passe donc à la réalisation de notre nouvelle création : L'esclave révolté qui sait utiliser son pilum pour tuer, sans savoir s'il le fait suivant la notice fournie avec l'arme. Comme le disait ce brave Crixus, le lieutenant de Spartacus : "Nous on ne cherche que le résultat !" Il disait aussi un truc comme "A mort les romains", mais là je ne peux que cautionner. Désolé Bob !
  Alors dites moi que faire avec un pilum divisé en 3 parties (voir photo ci-dessous) ? Et bien on va monter une brochette de romain (ou de brigand d'un clan rival, ou autre) "à la Spartacus". La pose que je recherche à reproduire présente notre esclave qui vient d'embrocher sa victime par la gorge à l'aide de son pilum et qui est soulevée du sol sous le choc de l'impact. La tête de notre viking Guthrum est placée dans l'autre direction, afin de le faire regarder vers sa victime dans le blanc des yeux. Ou de l'oeil qui lui reste. Mais on s'en fout car notre ex Guthrum est borgne lui aussi. Ahahahah

Un pilum en trois morceaux et une tête.
    Pour ceux qui ont du mal à visualiser ou qui n'ont pas vu la série en question, voici le travail accompli. On n'oublie pas la petite épée Vitrix dans son fourreau, pour bien "typer" notre victime dans sa période. Surtout que la base de cette figurine est une ghoule de l'excellente marque Mantic. Et quand je dis excellent, j'entends ici autant par la qualité de ses réalisations en plastique, que par ses prix au antipodes de GW (ici lire Gros Woleur) !  J'utilise souvent des figurines en plastiques pour réaliser des poses "aériennes", car cela évite de gros soucis de stabilité. je n'ose imaginer la même pose avec un bon gros 28mm en plomb fiché sur le pilum.... D'ailleurs je ne pense pas que j'aurais tenté le coup car c'est trop de boulot pour présentez une belle conversion. Le plastique c'est fantastique...........dans certains cas.

Et pan ! En pleine tronche le pilum !
Le fer c'est bon pour l'organisme.
    Le travail de peinture fera le reste pour faire ressembler notre ghoule à un être humain au visage déformé par la douleur de l'acier d'un pilum. C'est pratique aussi, car la ghoule a généralement un visage disgracieux au possible. Ce qui ne gâche rien au plaisir de faire des brochettes. C'est de saison.

    Voici la même scène mais en phase de finition peinture. Cela commence à ressembler à quelque chose et c'est plus parlant. Pour les gens qui ont suivi l'épisode précédent, je vous mets aussi les photos de nos deux autres ex-Berserks qui ont atteint rapidement la phase de soclage. Peindre des gars à poils, c'est rapide. Rassurez vous, je préfère faire mes amazones quand même.

Vous voyez mieux maintenant ? eux, nettement moins !

Soclage "semi urbain" (en cours) à gauche.
Soclage "campagne" à droite.
 
Elle a du style la madame . C'est plus agréable
à regarder que des gros poilus de Berserk

  Portez vous bien et à la prochaine fois !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire